France Dimanche > Actualités > Super Mamie 2017-2018 : Joëlle Caron

Actualités

Super Mamie 2017-2018 : Joëlle Caron

Publié le 27 octobre 2017

Joëlle Caron danse pour garder le moral ! L’élue du Nord des Super Mamie vit aux rythmes de la country et du funk.

Dimanche dernier, à Wasquehal (Nord), Joëlle Caron, 68 ans, a reçu l’écharpe réservée à la candidate victorieuse de Super Mamie des mains de Fabienne Ollier, puis la médaille de la ville des mains de Stéphanie Ducret, maire de la cité.

Elle est mère de trois enfants, Virginie, 41 ans, Céline, 35 ans, et Jean-Christophe, 33 ans, et a cinq petits-enfants, Valentin, 15 ans, Élise, 11 ans, Colleen, 8 ans, et Candyce, 5 ans, et Noémie, 9 mois. Avec Bernard, son mari, sapeur-pompier à la retraite, Joëlle fait partie des bénévoles actifs de la ville.

->Voir aussi - Super Mamie 2017-2018 : C'est reparti !

« J’ai travaillé dès 15 ans comme couturière en usine. Je me suis arrêtée pour élever mes enfants et j’ai fini ma carrière comme assistante dentaire. Passionnée de danse, j’ai longtemps confectionné bénévolement les costumes du Club Modern Jazz. Je continue de faire les retouches pour leurs spectacles, même si j’ai désormais opté pour la country, que je pratique à Croix une fois par semaine et à l’Espérance Wasquehal Gym deux fois par semaine».

Voyages

« Là encore, je mets mes compétences de couturière au service des autres. Notre coach et trésorier, Éric Koloko, est un ancien gymnaste, finaliste aux Jeux olympiques de Montréal. Ce qu’il y a de bien, c’est que toutes les générations sont réunies dans notre groupe, qui compte de vingt à vingt-cinq membres. »

Joëlle reçoit ses enfants et petits-enfants très souvent, ils habitent à Wasquehal, près de Lille. Lors de ces visites, elle est aux fourneaux pour leur mitonner ses spécialités, tandis que Bernard se charge de la vaisselle. « C’est mon mari qui m’a inscrite au concours, nous a précisé la gagnante du jour. Ma fille Céline a fait mon portrait en compagnie d’Élise et Colleen. »

Joëlle aime voyager au bout du monde (elle garde un souvenir ébloui du Vietnam) et ne se lasse pas de Londres qu’elle a visité cinq fois en accompagnant la classe de ses enfants. Mais Joëlle apprécie aussi des séjours plus paisibles : « Nous avons un mobile-home au bord de la mer, près du Touquet. Nous apprécions le calme, cela nous fait du bien. »

Dynamique, dotée d’un caractère bien trempé, cette Super Mamie a « bien assuré » selon son médecin de famille, quand, récemment, son mari a eu un gros souci de santé. La danse l’aide à garder le moral et même si la 
cuisine n’est pas son fort, elle a une botte secrète pour régaler petits 
et grands : sa tarte au citron !

Dominique Préhu

À découvrir