France Dimanche > Actualités > Super Mamie 2017-2018 : Yvonne est toujours la reine de la belote

Actualités

Super Mamie 2017-2018 : Yvonne est toujours la reine de la belote

Publié le 29 octobre 2017

À bientôt 95 ans, Yvonne, l’élue des Super Mamies d’Alès, est toujours partante pour 
une partie de cartes ou de pétanque.

L’espace Cazot d’Alès (Gard) affichait complet pour l’occasion. Le spectacle de Sophie Darel et le défilé de mode senior organisé par Michèle Veyret (adjointe au maire) ont distrait les spectateurs pendant que le jury délibérait pour tenter de départager les six prétendantes à la victoire de Super Mamie, âgées de 67 à 94 ans, et toutes plus méritantes les unes que les autres.

->Voir aussi - Super Mamie 2017-2018 : Joëlle Caron

Et c’est Yvonne Guy, la doyenne (cinq enfants, huit petits-enfants et neuf arrière-petits-enfants) qui a reçu l’écharpe réservée à la grande gagnante. Sa bonne humeur communicative et la tendresse que lui a manifestée Kyllian (11 ans), l’un de ses arrière-petits-fils, ont séduit les jurés.

->Voir aussi - Les Super Mamies en Tunisie : Sous le signe de l'amitié

« Mon arrière-grand-mère est belle, elle n’a aucun défaut, je l’aime pour toujours et pour la vie », a-t-il déclaré. « J’emmène Kyllian avec moi jouer au loto dans les clubs de la ville réservés aux personnes âgées et il adore ça ! », nous a expliqué la toujours alerte nonagénaire.

Pouponnière

Yvonne, née à Alès, y vit toujours. Elle n’a pas peur de se vieillir, clamant ses 95 ans que cette mamie d’exception n’aura en fait que le 25 octobre prochain ! Elle a élevé ses cinq enfants – Colette (73 ans), Danielle (71 ans), Roland (66 ans), Bernadette (64 ans) et Jocelyne (60 ans) – tout en travaillant à la pouponnière d’Alès.

« Je me suis séparée de mon mari et j’ai éduqué mes gamins seule. À la pouponnière, je m’occupais des cas sociaux, des bébés qui étaient promis à l’adoption à 3 ans. J’ai même recueilli un petit que sa mère avait abandonné à huit jours ! Après la fermeture de l’établissement, en 1977, je me suis occupée des clubs de la ville. J’ai été la trésorière de quatorze d’entre eux puis la présidente d’une maison de retraite. Aujourd’hui, je suis vice-présidente d’un foyer de personnes âgées. »

Pour éviter la solitude, elle vit avec sa fille Danielle, qui n’est pas mariée. Yvonne, toujours partante pour une partie de belote ou de pétanque, est très sollicitée. Son secret pour rester en forme ? « Je marche beaucoup. Comme j’habite au bord du Gardon, j’aime me promener sur ses berges avec mes voisines. »

Et le souhait le plus cher de cette Super Mamie est de « vivre assez longtemps pour voir grandir tout [son] petit monde ».

Dominique Préhu

À découvrir