France Dimanche > Actualités > Super Mamie 2018-2019 : Nady a les gambettes de Mistinguett !

Actualités

Super Mamie 2018-2019 : Nady a les gambettes de Mistinguett !

Publié le 21 janvier 2019

L’élue amiénoise connaît la chanson mais aussi la cuisine.

Dimanche 4 novembre, dans la ville chère au président Macron, Amiens, les grandes gagnantes des années précédentes étaient toutes là pour assister au sacre de Nady Petit, qui a reçu l’écharpe des mains de Fabienne Ollier.

Pendant la délibération du jury, Sophie Darel a régalé les supporters des candidates en lice d’un florilège de ses imitations. Nady, 66 ans, a un fils, Alexis (38 ans), et deux petits-enfants, Zoé (9 ans) et Maxime (5 ans). À la retraite depuis trois ans, son emploi du temps est cependant très chargé.

« Je suis trésorière du Comité des aînés du quartier Saint-Jacques-Saint-Germain d’Amiens, où j’ai vécu dès l’âge de 4 ans. J’ai eu un grand nombre d’activités au cours de ma vie professionnelle. Mon dernier emploi, responsable d’une boutique de produits régionaux (foie gras et confit du Périgord), m’a permis de m’occuper de la Grande réderie, qui se tient en avril et en octobre de chaque année dans notre quartier. Il s’agit d’un vide-greniers qui attire 2 500 exposants. C’est la plus grosse manifestation du genre après la braderie de Lille. Cela me demande beaucoup de travail, en plus de mon bénévolat en tant que trésorière. Quand Annie Verrier, adjointe au maire en charge du bien vivre de la ville, m’a proposé de m’inscrire au concours, j’ai hésité : je suis réellement très occupée et je ne voulais pas que cette élection me prenne du temps sur celui que je réserve à mes petits-enfants. Je les initie à la cuisine. Nous faisons des pâtisseries et des crêpes ensemble. Pour Halloween, nous avons réalisé des gâteaux en forme de citrouille. J’apprends à Maxime et à Zoé l’art de mitonner le bœuf bourguignon et le pot-au-feu », nous a expliqué la lauréate picarde.

Nady vient de fêter ses quarante-deux ans de mariage avec Bernard. Ensemble, ils aiment réunir leur famille pour des déjeuners dominicaux.

« Lors du concours, j’ai interprété l’un des succès de Mistinguett, Music-hall, en portant des plumes, comme il se doit. Ma grand-mère paternelle chantait de l’opérette, mon père préférait la musique de Charles Aznavour, et je perpétue la tradition qui veut qu’en France, tout banquet se termine en chansons », nous a-t‑elle confié.

Persuadée que « l’amour prime sur tout », Nady réussit à traduire ce principe en actes. Ce qui lui a valu d’être applaudie par les élus de sa commune, Annie Verrier, Nedjma Ben Mokhtar (première adjointe au maire) et Chantal Modeste (conseillère municipale déléguée aux dépendances et aux personnes âgées d’Amiens). La ville, qui accueillait le concours de Fabienne Ollier pour la troisième année consécutive, nous offre avec Nady Petit une Super Mamie au grand cœur !

Dominique PRÉHU

À découvrir