France Dimanche > Actualités > Super Mamie 2018–2019 : Patricia est une mère poule

Actualités

Super Mamie 2018–2019 : Patricia est une mère poule

Publié le 27 janvier 2019

Elue Super mamie du Territoire de Belfort 2019, cette Terrifortaine a quatre enfants, dont deux adoptés en Colombie.

C’est à Essert (90), sous les applaudissements de ses supporters venus en nombre vendredi 30 novembre, que Patricia Bédier-Le Marec a remporté le concours du Territoire de Belfort 2019, félicitée par Monsieur le maire, Yves Gaume, Sophie Darel et Fabienne Ollier.

Patricia Bédier-Le Marec est née à Rennes en 1955, où elle a vécu jusqu’en 1990. Elle travaillait pour Le Petit Futé en qualité de commerciale et responsable d’édition. Quand l’employeur de son mari, Peugeot, l’a muté à Belfort, il y a vingt-quatre ans, Patricia l’a naturellement suivi et est devenue « famille d’accueil ».

Elle a quatre enfants, deux biologiques, Alice (35 ans) et Colette (29 ans), et deux autres adoptés en Colombie, Carlos (24 ans) et Luz (20 ans). Son aînée lui a donné deux petits-enfants, Horace (5 ans) et Cassandre (4 mois).

« Je souhaitais une famille nombreuse. Après avoir rencontré des difficultés pour avoir Colette, l’adoption s’est imposée comme une évidence. Nous avons adopté Carlos à 7 ans. Il avait vécu des moments difficiles et souffre de schizophrénie. Certains jours sont moins faciles que d’autres », nous a expliqué Patricia. Luz allait bien jusqu’à ce qu’une maladie auto-immune ne se déclare brutalement il y a deux ans. Elle est hospitalisée à Besançon.

« J’ai trouvé que le sort était bien cruel. Il m’a fallu toute la force de ma foi – je suis catholique pratiquante – pour apaiser ma révolte. J’ai remarqué que l’agrément d’adoption pour mes deux enfants m’avait été accordé le jour de la sainte Colette et celui de la sainte Alice, ce hasard m’a éclairée. Carlos et Luz nous étaient bien destinés », nous a-t-elle encore confié. « J’aime que la maison soit pleine. Les enfants ne m’ont jamais fatiguée. Ce n’est que du bonheur », nous a encore déclaré cette petite dame par la taille mais si grande par le cœur.

Patricia est fan de musiques du monde et de cinéma. Après avoir tenu l’accueil des Eurockéennes de Belfort pendant deux ans, ce qui lui a valu le surnom de « passe-partout », elle s’occupe désormais des groupes pour le Fimu (Festival international de musique universitaire), de celui d’Audincourt (25), Rencontres et racines, et du Festival international du film Entrevues, toujours à Belfort. Depuis six ans, Patricia fait aussi du théâtre en amateur.

Ce sont les mots de Colette, sa fille, qui exerce le beau métier d’infirmière, qui ont séduit le jury. « Maman a un cœur qui sait offrir » a-t-elle déclaré, avant de la prendre dans ses bras.

Dominique PREHU

À découvrir