France Dimanche > Actualités > Super Mamie 2019 : Quelle chouette vie !

Actualités

Super Mamie 2019 : Quelle chouette vie !

Publié le 27 avril 2019

Astrid, la Beauvaisienne, s’est fait tatouer vingt fois cet oiseau qui la décrit si bien.

Samedi dernier, Caroline Cayeux, maire de Beauvais, et son adjoint Franck Pia, avaient ouvert les salons de l’hôtel de ville pour l’élection de la Super Mamie de l’Oise 2019. Et c’est sous le regard d’un buste de Marianne qu’Astrid Garcia (53 ans) s’est vu remettre l’écharpe de la gagnante. 

Cette habitante du quartier Saint-Jean, à Beauvais, a élevé seule ses sept enfants, Aurélie (39 ans), Ludovic (33 ans), Johanna (31 ans), les jumelles Sabrina et Marina (30 ans), Gwendoline (25 ans) et Gino (23 ans). C’est aussi une grand-mère adorée par ses quatorze petits-enfants, âgés de 2 mois à 16 ans.

« Nous avons reçu une éducation stricte, empreinte de générosité, l’une des valeurs de notre famille », a déclaré Johanna, l’une de ses filles.

La rigueur n’empêche ni l’amour ni l’humour et Astrid n’est pas avare de câlins ni de plaisanteries. Ses petits-enfants attendent avec impatience le mercredi et les jours où elle les emmène au Tréport. 

Pour nourrir sa maisonnée, Astrid a exercé le métier d’auxiliaire de vie après avoir travaillé dans la restauration, mais a dû cesser toute activité professionnelle car elle souffre d’un emphysème pulmonaire et de polyarthrite.

Aurélie a dépeint sa mère comme une femme qui ne se plaint jamais, pense avant tout aux malheureux. En hiver, elle distribue de la soupe aux SDF. 

Cette grand-mère emmène Mehdi (11 ans) sur son scooter. « Nous partons au marché de Saint-Paul, le dimanche, dans les animaleries, les vide-greniers. J’aime les bêtes : j’ai trois chats et deux chihuahuas », nous a-t-elle expliqué, avant de nous avouer son autre passion : « Fada des chouettes, je m’en suis fait tatouer vingt. » 

Astrid est aussi un cordon-bleu. Son pot-au-feu, son bourguignon, ses endives au jambon régalent tout son petit monde. Tous sauf une ! « J’ai surnommé ma petite Lana (8 ans) “purée-jambon” parce qu’elle ne voulait rien manger d’autre. »

Le jour de sa victoire, tous les petits-enfants d’Astrid sont montés sur scène pour danser sur la chanson de l’accordéoniste Michel Pruvot, Les pouces en avant. Leur joie de vivre et leur amour pour leur grand-mère ont ravi un jury composé pour l’essentiel d’anciennes Super Mamies, dont Régine Derivry (Oise 2014), France Albert (Ile-de-France 2013), Monique Leclerc (Ile-de-France 2011), Gisèle Phung Van (Picardie et Élégance 2017). 

Le cœur sur la main, Astrid sourit à la vie en toutes circonstances.

Dominique PRÉHU

À découvrir