France Dimanche > Actualités > Super Mamies 2018-2019 : Sylvie Spilers est la plus jeune des gagnantes !

Actualités

Super Mamies 2018-2019 : Sylvie Spilers est la plus jeune des gagnantes !

Publié le 17 janvier 2019

A 47 ans, Sylvie Spilers devient la plus jeune de toutes les Super Mamies...

Elles étaient six à briguer cette écharpe, dimanche 30 septembre 2018 à Wasquehal (Nord). Et le jury a choisi Sylvie Spilers, 47 ans, qui devient la plus jeune de toutes les Super Mamies.

Celle-ci a su conquérir le public, venu en nombre pour soutenir ses candidates et assister au spectacle assuré par Sophie Darel et Fabienne Thibeault, qui présentait par ailleurs avec sa troupe Mes années Starmania.

Sylvie a trois enfants : Marine (26 ans), Amandine (23 ans) et Océane (10 ans). Son aînée est mère de Sohain (8 ans et demi), Mahina (6 ans) et Maël (3 ans). Amandine, elle, a donné naissance à Milan (1 an) et attend un heureux événement en décembre prochain.

« J’ai été grand-mère à 39 ans. Sohain a dix-huit mois de moins que sa tante Océane, ma dernière fille. Ils sont comme frères et sœurs. Lors de son intervention, Marine m’a émue quand elle a dit que ses enfants connaissent à leur tour la joie de passer de bons moments chez leur grand-mère », nous a avoué Sylvie, avant d’ajouter : « Avec ma dernière fille et mes petits-enfants, je rattrape le temps perdu. Car, séparée très tôt du père de mes filles, j’ai travaillé comme commerciale la journée et garde-malade la nuit. Et je le paie aujourd’hui :  je suis en arrêt maladie. »

Sylvie accueille ses petits-enfants chaque mardi après la classe, et jusqu’au lendemain soir, elle n’arrête pas. « On s’amuse, on se déguise, on mange des bonbons, c’est la fête chez Mamie ! » disent les enfants, ravis. Les mercredis, elle les emmène à la piscine, au judo ou au chant.

« J’accompagne aussi Océane, élue pour deux ans conseillère municipale junior de Wasquehal. Elle a dû arrêter son entraînement de majorette pour pouvoir remplir son rôle. »

Sylvie a ému le jury en interprétant le tube de Ginette Reno, La vie. Une chanson qui lui ressemble, car elle parle de déboires sentimentaux. Sa devise ? « Tout vient à point à qui sait attendre. » Cela tombe bien car Sylvie va devoir patienter jusqu’au 23 juin pour disputer la finale à Belfort.



Dominique PREHU

À découvrir