France Dimanche > Actualités > Sylvie Vartan : Son coup de poignard à Læticia !

Actualités

Sylvie Vartan : Son coup de poignard à Læticia !

Publié le 4 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Sylvie Vartan

Sylvie Vartan sort de sa réserve habituelle et montre les crocs face au clan des Boudou.

Bientôt deux ans que Johnny Hallyday nous a quittés, plongeant dans un indicible chagrin ses millions de fans… Une disparition qui, pour ajouter à la peine de son public et de ses proches, a provoqué une guerre sans merci entre les aînés de la star et sa veuve, Læticia… Deux clans bien décidés à ne rien lâcher et qui, probablement, n’en finiront pas de s’affronter tant que la justice n’aura pas définitivement tranché en faveur de l’un ou l’autre camp.

En marge de ce conflit terrible, dans lequel, hélas, tous les coups semblent permis, il est une femme sensible et sensée, qui a longuement partagé la vie du rockeur, et gardé pour elle ses opinions. Certains admirateurs de la première heure estiment qu’elle a été le plus grand amour du chanteur ! Habituellement mesurée dans ses propos concernant la succession de Johnny, depuis l’ouverture du testament de l’artiste, et respectueuse de la mémoire de son ex-mari, Sylvie Vartan est pourtant tout récemment sortie de ses gonds !


Dans un entretien donné le 18 septembre dans l’émission L’invité, sur TV5 Monde, elle a évoqué les mois qui ont suivi la mort de celui qu’elle a tant aimé, avouant, très émue, ne pas être remise de sa disparition : « Johnny était quelqu’un à part, a confié celle qui fut son épouse de 1965 à 1980. Son départ a suscité beaucoup de réactions, ç’a été une hémorragie d’interviews, de dires, de choses. […] Les gens commencent à se fatiguer du déballage. […] Je pense qu’on l’a quand même beaucoup sali dernièrement. On ne peut pas résumer sa carrière et sa vie avec un héritage et des commentaires quotidiens. » Et d’ajouter toutefois, confiante : « Ça va s’arrêter, tout est une question de temps. »

Triste sans doute d’assister à cette déferlante de commentaires odieux lâchés sur les réseaux sociaux, Sylvie remontera sur scène les 23 et 24 octobre prochains, au Grand Rex, à Paris, avec un nouveau spectacle, intitulé Avec Toi… et entièrement dédié au père de son fils, David : « J’ai eu envie de réhabiliter Johnny, a-t-elle également confié dans Télé Star. De dire qui il était en tant qu’artiste et être humain. Il était difficile, avait ses démons, mais il était aussi solaire. Et à 20 ans, nous avons tout appris ensemble. La musique a été le ciment de notre passion. »

On peut sans peine imaginer l’émotion des fans de ce couple mythique des années 60 venus applaudir leur icône à la fin du mois d’octobre, lorsqu’elle leur chantera Retiens la nuit et leur racontera des anecdotes de leur vie commune passée…

Alors qu’un nouvel album posthume du rockeur, intitulé sobrement Johnny, comprenant quelques-unes de ses plus célèbres chansons, avec des arrangements symphoniques ou acoustiques inédits, est sur le point de sortir, l’artiste d’origine bulgaro-hongroise, âgée de 75 ans, remet discrètement de l’huile sur le feu. Toujours dans les colonnes de Télé Star, elle révèle qu’elle n’a pas écouté Mon pays c’est l’amour, sorti l’an dernier chez Warner, ni même celui de Jean-Baptiste Guégan, le sosie vocal du rocker : « Je ne connais pas ce jeune chanteur, a ajouté Sylvie. Au même titre que l’album posthume, ça me dérange un peu. Je reconnais la performance vocale, mais, bon… Johnny, c’était Johnny ! »

Sylvie Vartan enfonce même le clou, montrant, s’il était besoin, qu’elle a bien choisi son camp : « David est son seul héritier, vraiment ! Beaucoup se targuent d’être les héritiers de Johnny, mais le vrai, c’est lui, depuis qu’il est petit et sans qu’on l’ait poussé à suivre cette voie. Il y a un atavisme… »

Des propos qui feront, on s’en doute, chaud au cœur de son fils et de sa demi-sœur, Laura. Ceux-ci, de leur côté, demeurent campés sur leurs positions dans la guerre qui fait rage entre eux et Læticia. Bataille ravivée tout récemment par l’annonce du projet de leur ex-belle-mère d’exhumer la dépouille de leur père afin de la transférer dans un caveau familial à un autre endroit du cimetière de Lorient, sur l’île de Saint-Barthélemy.

Cette nouvelle a fait l’effet d’une bombe sur Mademoiselle Smet ! « Mon père va être exhumé et je l’apprends par la presse, a écrit l’actrice sur son compte Instagram, en légende d’une bouleversante photo de son papa, le visage dissimulé par ses mains. Quand sera respecté notre lien filial ! Des promesses faites face caméra, mais dans la réalité, rien. Son entourage artistique réinventé et on me parle des volontés de mon père ! Son entourage juridique maintenant avec des changements toutes les trois semaines et un fraudeur aux commandes ! Ça va être long, j’ai le temps et l’énergie, je me battrai pour que l’image de mon père soit à la hauteur de son immense talent. »

Un cri de colère qui a donné lieu à de nombreuses réactions de la part de personnalités connues, tels le réalisateur québécois Xavier Dolan, le comédien Gilles Lellouche ou encore Juliette Binoche. De rassurants messages de soutien mais aussi, hélas, des insultes proférées par certains internautes. D’injustes attaques que Carla Bruni, notamment, n’a pas appréciées ! « Shut up, Taisez-vous ! Honte à vous, a lancé l’ex-première dame en réponse à l’une de ces agressions verbales. Tous avec toi, Laura Smet ! C’est incroyable ! »

Alors que, fort heureusement, la voix et le talent de Johnny Hallyday se perpétuent au-delà des querelles pour son héritage, on ne peut qu’admirer l’élégance et la délicatesse de Sylvie Vartan qui, même dans ses prises de position, ne se laisse jamais envahir par la haine… Une belle leçon d’humanité et de dignité. 

Clara MARGAUX

À découvrir