France Dimanche > Actualités > Teddy Riner : Son coach : Rambo !

Actualités

Teddy Riner : Son coach : Rambo !

Publié le 10 mars 2018

riner-teddy-20180306-1

Avant chaque épreuve, Teddy Riner, double champion olympique, est motivé par Sylvester Stallone.

Véritable armoire à glace, avec ses 2,04 m pour plus de 130 kg, ce colosse passe à peine entre les portes. Neuf fois champion du monde de judo et récompensé par l’or olympique à deux reprises, Teddy Riner n’est pas un homme à qui l’on aimerait chercher des noises, de crainte de finir ratatiné.

Et pourtant, sous cette masse musculaire digne d’un super-héros bat un cœur sensible.

Comme nombre d’entre nous, cet athlète hors norme a pleuré en regardant Bambi ou Dumbo. Et c’est du bout des lèvres que Teddy confesse dans les colonnes du Parisien que sa série préférée est Gossip Girl, qui s’adresse plutôt aux trentenaires célibataires adeptes des pyjama parties qu’à de féroces lutteurs portant des kimonos sur des tatamis.


De plus, à l’occasion de la sortie en salle du dessin animé Lego Ninjago : le film, dans lequel il prête sa voix à Cole, un DJ ninja, ce maître des arts martiaux a avoué, toujours dans Le Parisien, qu’il regardait souvent Cars ou Les minions avec son fils de trois ans.

Rocky

Mais ses goûts cinématographiques changent du tout au tout à l’approche d’une grande compétition, comme les championnats du monde toutes catégories dans lesquels il s’alignera les 11 et 12 novembre prochains.

Teddy fait alors appel à un coach aussi secret que célèbre pour développer son instinct de tueur avant d’affronter les molosses de 150 kg qui rêvent de le mettre à terre : Sylvester Stallone.

Rassurez-vous, il ne va pas cogner sur des quartiers de viande dans une chambre froide, comme le boxeur en quête de rédemption, joué par l’acteur américain, ni grimper aux arbres, mitrailleuse à la main, pour dézinguer les méchants façon steak tartare, comme l’autre héros qui fit la gloire et la fortune du comédien.

Non, il se contente de regarder des Rocky et des Rambo pour se motiver avant de partir livrer sa guerre contre l’adversité. «En 2009, à Rotterdam, quand j’ai gagné le Championnat du monde, se souvient Teddy, j’ai reproduit la gestuelle de Rambo avec sa mitraillette à la fin du combat. J’avais juste revu le film la veille »

Nul doute que Stallone, qui aujourd’hui a un peu passé l’âge d’incarner les exterminateurs (même s’il l’a encore fait récemment dans la série des Expendables), serait flatté d’appendre que l’un de ses grands fans n’est autre que l’un des plus fameux combattants de la planète.

Et maintenant que nous connaissons le secret des performances du judoka, personne ne sera surpris de l’entendre s’écrier «Adrienne», le nom de la femme de Rocky, après sa prochaine victoire…

Claude LEBLANC