France Dimanche > Actualités > The Voice : Alexandra de Blasi “Je suis passionnée par le chant”

Actualités

The Voice : Alexandra de Blasi “Je suis passionnée par le chant”

Publié le 10 mars 2017

Cette mère de trois enfants, fan de Patricia 
Kaas et de George Michael, Alexandra de Blasi tentera sa 
 chance  aux prochaines auditions à l’aveugle de The Voice.

Elle n’avait jamais regardé le télé-crochet de TF1 avant de participer à cette sixième saison. Amoureuse de jazz et de variétés, Alexandra de Blasi, originaire de Metz, a créé une école de chant, qu’elle dirige depuis quatorze ans.

Cette mère de trois enfants se produit aussi en Moselle, avec ses deux fils, dans une formation de jazz manouche. Rendez-vous le samedi 11 mars pour les prochaines auditions à l’aveugle de The Voice.

->Voir aussi - Audrey de The Voice : "Je veux offrir du bonheur !"

France Dimanche (F.D.) : Qu’est-ce qui vous a incitée à vous inscrire ?

Alexandra de Blasi (A. de B.) : J’ai souvent entendu dire autour de moi : « Tu devrais faire The Voice. » Encouragée par ces compliments, j’en ai discuté en famille. À 44 ans, avec mon profil rétro, j’ignorais que je pouvais être sélectionnée. Me retrouver parmi des jeunes m’a intimidée. Alors, je tente ma chance sans trop y croire…

F.D. : Avez-vous eu le trac sur scène ?

A. de B. : J’étais plutôt confiante, mais très fatiguée. Je n’ai éprouvé aucun stress en me retrouvant face aux fauteuils retournés du jury. Pourtant, j’étais dans la peau d’une maman, pas d’une artiste sous les feux des projecteurs. Mon physique a beaucoup changé, puisque j’ai perdu 60 kg, depuis le passage de ma fille Gloria à The Voice Kids en 2014. Je me suis sentie bien. Les candidats ne sont pas formatés, on vous laisse votre identité.

F.D. : Avez-vous suivi un régime pour cette émission ?

A. de B. : Non. J’ai eu la chance de rencontrer des chirurgiens spécialistes de l’obésité, qui m’ont convaincue qu’ils pouvaient rallonger mon espérance de vie. Et je me sens très bien dans mon nouveau corps.

->Voir aussi - The Voice : Antoine "Je veux à tout prix vivre de la musique !"

F.D. : Qu’attendez-vous de ce télé-crochet ?

A. de B. : Je suis passionnée par le chant. J’espère rencontrer une formation professionnelle, ou des musiciens aussi pointus que ceux qui m’ont accompagnée lors de mon audition à l’aveugle.

F.D. : Depuis combien de temps chantez-vous ?

A. de B. : J’enseigne le chant depuis quatorze ans. Et, depuis l’âge de 20 ans, je me produis sur des scènes régionales. J’ai arrêté il y a quelques années, mais j’aimerais reprendre, et travailler sur des musiques plus modernes.

F.D. : Chez vous, la musique est une affaire de famille…

A. de B. : Mes deux fils, Yoann et Alexi, ont créé un groupe de jazz manouche avec un de leurs copains. Je suis la chanteuse de cette formation, et nous avons déjà un beau parcours musical.

F.D. : Votre fille Gloria avait 6 ans à l’époque de The Voice Kids ?

A. de B. : Oui, elle fêtera ses 10 ans le 27 avril. Depuis deux ans et demi, elle est la benjamine du groupe Kids United, qui fait la tournée des Zénith et sortira un album cet été.

F.D. : Avez-vous choisi son prénom en hommage à Gloria Lasso ?

A. de B. : Bien sûr ! Mais aussi en honneur à Gloria Gaynor, ou Gloria Estefan. Je trouvais ce prénom fabuleux, et riche en références à de grandes dames de la chanson internationale.

Anita Buttez

À découvrir