France Dimanche > Actualités > Thierry Ardisson : Accro à l’héroïne !

Actualités

Thierry Ardisson : Accro à l’héroïne !

Publié le 12 avril 2019

« Accroché » à cette drogue dure, l’animateur de C8, Thierry Ardisson, se confie sur sa consommation. 

L’homme en noir n’a jamais caché son intérêt pour la drogue. Le 5 mai 2018, Thierry Ardisson avait d’ailleurs été contrôlé par la police en possession de 7g de cannabis. Un écart à la loi qui lui avait valu une amende de 50€…

Sur le plateau de Michel Cymes le 6 avril dernier, c’est pourtant sur son addiction à l’héroïne que le compagnon de Audrey Crespo-Mara a souhaité se confier… Ancien publicitaire de l’âge d’or de la publicité, l’homme de 70 ans a connu très jeune cet opioïde qui provoque une sensation d’euphorie puis se transforme en vertiges et nausée, et peut également ralentir le rythme cardiaque. 

« Accroché » - selon ses propres termes – à ce stupéfiant comme des millions d’autres consommateurs, Thierry Ardisson a vu, très rapidement, les inconvénients de sa consommation. « Ça m’a énervé, ça m’a énervé de dépenser autant d’argent et d’attendre les dealers », a-t-il confié. `


Un agacement tel que l’animateur de « Les Terriens du samedi » s’est décidé à arrêter. « J’en ai eu marre en fait. C’est très marrant », a-t-il confié. Pour se sevré, le septuagénaire n’a d’ailleurs compté que sur sa propre volonté. « Je n'ai rien pris. Ni subutex, ni méthadone. Je suis parti en Californie, j'ai passé trois mois sur place à faire du jogging, à essayer de me reconstruire. »

Depuis, il assure ne plus jamais y avoir retouché. L’an passé pourtant, le présentateur confiait au magazine Society consommer régulièrement « depuis trois ans » de l’ecstasy. « Je trouve ça génial comme dope, avait-il assuré. Tu fais des câlins à tout le monde ! » 

Estelle LAURE

À découvrir