France Dimanche > Actualités > Thomas Pesquet : Attendu dans “Danse avec les stars”

Actualités

Thomas Pesquet : Attendu dans “Danse avec les stars”

Publié le 23 juin 2017

La production de l’émission "Danse avec les stars" a contacté Thomas Pesquet, l’étoile des astronautes.

Pendant six mois, à bord de l’ISS (Station spatiale internationale), il a eu la tête dans les étoiles. Et depuis son retour sur le plancher des vaches, le 2 juin dernier, Thomas Pesquet, 39 ans, a pu constater qu’il était devenu une star. Car le dixième astronaute français est aussi, sans conteste, bien plus médiatique que ses devanciers.

En vrai pro des réseaux sociaux, il a su faire partager ses expériences en apesanteur et ses superbes images de notre planète vue du ciel. Résultat, le beau gosse aux yeux bleus ne compte aujourd’hui pas de moins d’un million de fans sur son compte Facebook, ainsi que 400 000 followers sur Instagram et Twitter.

Du coup, comme l’on pouvait s’y attendre, Thomas est sollicité de toute part, et pas seulement pour raconter son séjour parmi les astres. Celui qui a déjà chanté avec la troupe des Enfoirés et n’est pas le moins du monde intimidé par les caméras a, en effet, tapé dans l’œil de la maison de production de Danse avec les stars.

Gravité

Selon notre confrère RTL, les responsables chercheraient à entrer en contact avec lui, dans l’espoir de le faire intégrer la huitième saison du programme de TF1.Ce serait, de toute évidence, une prise de choix pour les chasseurs de talents de l’émission. Et, quoi de plus logique que de voir celui qui vient de défier les lois de la gravité, planer au-dessus d’une piste de danse ?

Reste à convaincre le principal intéressé, ce qui ne semble pas vraiment gagné. Tout d’abord, un séjour aussi long dans l’espace laisse des séquelles, même chez un homme à la condition physique irréprochable. À cause du relâchement de sa colonne vertébrale, Thomas Pesquet a grandi de 2,5 cm, son cœur s’est rétracté, car il était moins sollicité que sur Terre, les fluides sont remontés dans le haut du corps à cause de l’absence de pesanteur, son volume sanguin a diminué, tout comme sa masse musculaire.Bref, pour l’astronaute le retour à la « gravité zéro » n’est pas simple à gérer.

Il lui faudra de la rééducation avant d’être totalement réadapté à notre environnement. Pas sûr donc, que le jeune homme soit prêt à s’entraîner dur pour enchaîner salsa, mambo et rock endiablés à l’automne prochain. Autre souci pour la production : lors d’une conférence de presse, le 6 juin à Cologne, Thomas a déclaré ne pas vouloir exploiter sa notoriété toute neuve à des fins commerciales, ajoutant, pour mettre les points sur les i : « Je n’ai rien à vendre ! ».

Les patrons de l’émission vont donc devoir préparer un argumentaire impeccable et déployer des trésors d’imagination pour faire revenir notre « envoyé spatial », Thomas Pesquet, sur sa décision…

Claude Leblanc

À découvrir

Sur le même thème