France Dimanche > Actualités > Tom Cruise : Accusé de meurtre !

Actualités

Tom Cruise : Accusé de meurtre !

Publié le 21 octobre 2017

Le tournage de “Barry Seal”, 
dont il est le héros, a fait trois victimes. Selon les familles de ces dernières, l’acteur Tom Cruise en serait responsable…

S’il est un comédien qui a le goût du risque c’est bien lui ! Sa dernière blessure, lors du tournage de Mission : impossible 6 en est la preuve… Le 13 août à Londres, dans une scène où il devait sauter d’un immeuble à l’autre, Tom Cruise, s’est pris un mur de plein fouet. Bilan : la cheville droite fracturée, une hanche salement amochée, et un arrêt de six à huit semaines.

S’engager à fond dans chacun de ses rôles, est un choix. Celui d’un passionné qui donne tout à son métier. En revanche, pousser les autres à dépasser leurs limites, sans avoir pris de précautions relève de l’irresponsabilité. Et du rôle de l’aventurier casse-cou, on se retrouve alors dans la peau de l’accusé, sauf que ce n’est pas du cinéma !

->Voir aussi - Tom Cruise : À nouveau en couple !

C’est ce qui arrive au comédien, poursuivi, avec le réalisateur Doug Liman, pour avoir indirectement provoqué un drame… L’histoire remonte au 11 septembre 2015, sur le tournage de Barry Seal : American Traffic, sorti en salle le mois dernier.

film Tom CruiseUn long-métrage dans lequel la star incarne un pilote intrépide, passeur de drogue depuis l’Amérique du Sud dans les années 80. Très impliqué dans ce film d’action, l’acteur a mis son grain de sel dans le scénario, comme l’explique l’un des producteurs délégués : « Doug Liman et Tom Cruise ont rajouté des scènes de vol. »

Mais, impatients d’achever leur chef-d’œuvre, les deux hommes n’auraient pas pris toutes les précautions nécessaires. Dans la plainte qu’elles ont déposée contre Cruise et Liman, les familles des victimes évoquent « un film d’action à hauts risques ». Des risques accrus parce que la star et le réalisateur n’ont cessé d’exiger toujours plus de leurs équipes.

Aucune limite

« Les demandes de tournage en Colombie, ainsi que l’enthousiasme de Cruise et de Liman pour les prises multiples de larges séquences de vol, ont ajouté des heures à chaque journée de travail », peut-on notamment lire dans le dépôt de plainte. Conditions difficiles, stress, exigences démesurées : tout était en place pour que survienne le drame.

Ce 11 septembre, selon les familles endeuillées, la séquence n’aurait pas été correctement préparée et les règles élémentaires de sécurité pas respectées. « Dans les dernières 48 heures, cette situation est devenue la pire connerie que j’aie dû gérer de ma vie », témoigne d’ailleurs l’un des producteurs.

À bord d’un vieux coucou, sans même avoir pu prendre connaissance des conditions météo, les pilotes Carlos Berl et Alan David Purwin s’envolent en compagnie du pilote et instructeur Jimmy Lee Garland. Il n’y aura pas de retour pour les deux premiers, tués sur le coup lors du crash, survenu à San Pedro de Los Milagros, vers 17 h 30. Quant au troisième, s’il a survécu, il a perdu pour toujours l’usage de ses jambes.

Comme le déplorent les proches des victimes, il s’agissait « d’une mission précipitée dans un terrain inconnu, depuis une toute petite piste d’atterrissage au milieu de la jungle ».

Tom Cruise avait-il conscience du danger que Liman et lui faisaient courir aux trois hommes ? C’est en tout cas ce que semblent penser les familles, qui ne comprennent pas pourquoi l’acteur, par ailleurs pilote émérite, n’a pas lui-même pris les manettes de l’appareil. Comment le comédien va-t-il organiser sa défense ? Il est à trop tôt pour le dire.

Récemment, Tom Cruise se confiait à l’antenne belge de RTL à propos de son rôle dans Barry Seal : « C’est un antihéros totalement particulier. Il ne connaît aucune limite, c’est ce qui m’a plu dans ce personnage. » Nul doute que les familles des victimes apprécieront…

Lili Chablis

À découvrir