France Dimanche > Actualités > Tragédie de Dropped : Louis Bodin voit un psy pour se déculpabiliser

Actualités

Tragédie de Dropped : Louis Bodin voit un psy pour se déculpabiliser

Publié le 30 juillet 2015

Quatre mois après le terrible accident d'hélicoptère en Argentine sur le tournage de Dropped qui avait coûté la vie à 10 personnes, le traumatisme est toujours là. Louis Bodin, qui était présent sur les lieux, a vu le drame se dérouler sous ses yeux et reste hanté par cette tragédie. Il continue de consulter un psychologue.

Comment oublier ? Ce devait être un jeu d'aventures plein de camaraderies entre anciens champions sportifs avides de sensations fortes. Pourtant, le 9 mars dernier, le tournage de la nouvelle émission de TF1 s'est transformé en véritable cauchemar. Dix personnes sont tuées dans un tragique accident d'hélicoptère dont Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud, trois grandes figures du sport français. Alors que l'effroyable se produit sous les yeux de villageois tétanisés, le présentateur du futur programme de télévision, Louis Bodin assiste lui-aussi, impuissant, à la mort de ses compagnons.

Très rapidement pris en charge par les services de santé de l'émission qui le rapatrient, traumatisé, à l'hôpital du Val-de-Grâce, Louis Bodin ne parvient pas à tourner la page. Les images des hélicoptères carbonisés et les corps calcinés dansent sous ses yeux. Tandis qu'il subit un "déchocage", un traitement psychologique réservé aux victimes atteintes de chocs post-traumatiques, l'animateur de télévision parvient à se reconstruire petit à petit, jusqu'à pouvoir reprendre l'antenne après plusieurs semaines de travail sur lui-même. Interviewé dans VSD cette semaine, Louis Bodin avoue néanmoins être toujours hanté par les fantômes du passé et confie avoir encore besoin de parler à un spécialiste. "Je conti­nue à voir un psy, dont le premier travail est de me décul­pa­bi­li­ser" explique-t-il, comme s'il se sentait responsable de ce qui est arrivé.

Souhaitons-lui de parvenir, par ses discussions, à guérir de l'immense traumatisme qu'il a subi cet hiver.

Célia de Veyle

À découvrir