France Dimanche > Actualités > Jean-Pierre Pernaut : Une inquiétante perte de poids !

Actualités

Jean-Pierre Pernaut : Une inquiétante perte de poids !

Publié le 8 juin 2020

.photos:bestimage

Le journaliste de TF1 est apparu récemment très amaigri, au point de susciter à nouveau angoisse et interrogations dans son entourage…

C'est un fait. Les huit longues semaines de confinement ont incité les Français à grignoter et à faire moins de sport. Et cette sédentarité imposée n'a pas manqué d'avoir des conséquences sur la sil-houette, comme le montre un récent sondage Ifop. Une prise de poids conséquente avec plus de 2,7 kg pour les hommes et 2,3 kg pour les femmes ! Rien que ça !


Avec la limitation des déplacements non essentiels, certains ont fait moins d'exercice physique. D'autres ont aussi accordé moins de temps à la préparation de repas équilibrés en privilégiant les pâtes, aliment phare de ce repli chez soi, que l'ensemble de la population a stockées par dizaines de paquets afin de limiter les courses. Et puis, comme souvent en période de stress, la nourriture est devenue une valeur refuge et la consommation de chips, chocolat et biscuits en tout genre n'a pas manqué d'avoir des répercussions sur les tours de taille. Mais alors que tout le monde découvre avec effroi ses petites poignées d'amour dans la glace, pour Jean-Pierre Pernaut, c'est tout le contraire qui se produit.

Comme vient de le révéler sa femme Nathalie, le célèbre journaliste accuse une inquiétante perte de poids avec trois kilos en moins sur la balance ! Depuis le 17 mars, date du début du confinement, la vedette de TF1 a, en effet, littéralement fondu. Ce 18 mai dernier, il se trouvait en compagnie de son épouse Nathalie Marquay, face à Camille Combal, dans Qui veut gagner des millions à la maison ?

En direct de son domicile où il est toujours reclus depuis plus de deux mois, la star du JT de TF1 est apparue très amaigrie. Durant l'émission, l'animateur n'a pas pu s'empêcher d'orienter la conversation sur ses habitudes alimentaires afin, sans doute, d'en savoir plus sur les raisons de ce spectaculaire amincissement : « Jean-Pierre, je le croise quasiment tous les midis à la cantine de TF1. [...] Je suis sûr que tous les gens se demandent : “Est-ce que Jean-Pierre mange avant son 13 Heures ou après son 13 heures ?” Et je peux vous dire, il mange après le 13 heures et il aime bien le flan coco », a révélé Camille Combal. Des observations qui n'ont pas manqué de faire réagir Nathalie Marquay. « Il mange des gâteaux avant le 13 heures », a-t-elle précisé avant de révéler que, pendant le confinement, son mari s'est délesté de trois bons kilos en seulement deux mois. Jean-Pierre est donc un gourmand qui, en plus d'avoir un bon coup de fourchette, ne dit pas non à quelques douceurs. Dans ces conditions, l'on s'interroge. Comment se fait-il qu'il ait perdu autant de poids alors que c'est le contraire qui aurait dû se produire ? Lui, d'ordinaire porté sur les plaisirs sucrés, n'a pas dû manquer, comme tout à chacun, de se rabattre sur les gâteaux et les friandises.

Mais alors que tant de Français accusent un léger embonpoint, lui a minci. Étrange… Cette impressionnante perte de poids serait-elle due à son état de santé très précaire ? Le 11 mai dernier déjà, c'était avec beaucoup d'angoisse que les fidèles du JT de 13 heures de la Une avaient découvert qu'il n'avait pas repris, comme cela était prévu, le chemin des plateaux. En cette journée de déconfinement tant attendue, il était toujours aux abonnés absents aux commandes du journal télévisé, laissant toujours la place à Jacques Legros, son joker habituel.

Dans le même temps, en pleine crise du Covid-19, l'on apprenait que le présentateur aurait subi en urgence, et dans le plus grand secret, une intervention chirurgicale dans un hôpital parisien. Alors que tous les centres hospitaliers faisaient face à un afflux hors norme de patients, le pauvre Jean-Pierre se serait retrouvé entre les mains des chirurgiens ! Un terrible sort pour celui qui avait tenu à respecter scrupuleusement le confinement pour se protéger du virus. Le septuagénaire, qui a bataillé contre un cancer de la prostate voilà presque deux ans avec la rage d'un lion, serait-il de nouveau confronté à cette effroyable maladie ?

Si par malheur, c'était le cas, ces trois kilos en moins n'auraient rien d'étonnant et le malheureux ne serait donc pas près de faire son grand retour dans la tour de TF1. En effet, une rechute de cancer induit de suivre un protocole de soins lourds – notamment par chimiothérapie –, afin de contrer au plus vite la propagation des cellules cancéreuses à l'ensemble de l'organisme. Des séances très éprouvantes qui peuvent, entre autres désagréments, provoquer des nausées et entraîner une perte d'appétit. « Jean-Pierre a été malade il y a un an et demi et veut rester prudent », soufflait un de ses proches au Parisien au début du mois de mai. Une indiscrétion qui laisserait entendre qu'il n'en a peut-être pas tout à fait fini avec ce mal redoutable dont il semblait pourtant guéri.

Ce qui expliquerait qu'il soit toujours en télétravail, se contentant d'animer depuis sa maison de campagne un nouveau format consacré au quotidien des Français intitulé 13 heures avec vous. Si cette terrible hypothèse d'une récidive était avérée, on ne pourrait s'empêcher de trembler pour lui, tant le chemin qui mène à la guérison s'annonce difficile. Mais, comme il l'a prouvé par le passé, le célèbre journaliste de 70 ans devrait, à n'en pas douter, sortir victorieux de cette nouvelle épreuve avec le soutien précieux de Nathalie et de ses quatre enfants.

On espère de tout cœur que tout ira bien et qu'il pourra bientôt reprendre les commandes de ce 13 heures qu'il dirige depuis trente-deux ans maintenant…

Valérie EDMOND

À découvrir