France Dimanche > Actualités > Serge Lama : Une triste fin !

Actualités

Serge Lama : Une triste fin !

Publié le 5 juin 2020

.photos:bestimage

Plus de trois ans après la mort de sa femme, Serge Lama vit la période la plus noire de son existence. Contraint d'annuler sa tournée d'adieux, les pires rumeurs circulent autour de sa santé…

Pendant quarante-cinq ans, ils ont tout vécu, tout partagé, tout traversé. Et puis soudain, un maudit jour d'octobre 2016, Michèle est partie, laissant le chanteur brisé par un chagrin qu'il pensait insurmontable. « Elle était tout pour moi, confiait-il alors à Paris Match. Elle était à la fois ma femme, ma mère et ma meilleure amie. Aujourdx'hui, je suis d'autant plus désemparé que j'ai toujours pensé partir le premier… » Depuis, à défaut de vivre, Serge se contentait de survivre grâce, notamment, à la scène. La musique, son public, voilà ce qui le faisait tenir et avancer, tant bien que mal.


Difficile donc pour lui aujourd'hui de tirer un trait sur cette vie de saltimbanque… Hélas, il n'a plus le choix, il lui faut se retirer sans bruit. S'arrêter à temps. À la surprise générale, l'artiste de 77 ans a en effet décidé d'annuler sa tournée en province qui devait débuter en octobre. Une nouvelle catastrophique pour tous les fans du chanteur qui se faisaient une joie de l'applaudir une dernière fois.

En janvier, Serge avait annoncé à ses abonnés Facebook qu'il était prêt à tirer sa révérence après cette ultime tournée. « J'entends vos craintes, vos peurs, vos problèmes, et je ne peux malheureusement faire qu'une seule chose pour vous, chanter », avait-il écrit avant d'ajouter : « La province, ce sera terminé. Si, par la suite, mon état physique me permet encore de faire de la scène, il vous faudra venir me voir à Paris. Mais laissons parler le destin. » Quelques jours après, Serge Lama en avait dit davantage dans l'émission C à vous, sur France 5. « Ma jambe droite me porte depuis cinquante-cinq ans. Parce que ma jambe gauche, c'est clair, c'est comme si j'avais une prothèse, je ne la sens pas. Cinquante-cinq ans sur une seule jambe, ça fait beaucoup », avait-il avoué dans un souffle.

Les séquelles de cet effroyable accident de voiture de 1965, auquel il avait survécu contrairement à sa fiancée de l'époque, Liliane Benelli, le faisaient donc toujours souffrir le martyre… Un carambolage terrible dont il avait réchappé de justesse et qui avait aussi coûté la vie à son régisseur, Jean-Claude Ghrenassia, qui conduisait le véhicule et qui n'était autre que le frère d'Enrico Macias. Une véritable tragédie.

C'est aux côtés de son épouse adorée, Michèle, que le chanteur avait célébré ses quarante ans de carrière, en 2003.

Serge Lama, qui avait alors 22 ans, avait dû subir pas moins de quatorze opérations et avait été immobilisé durant un an et demi suite à ce drame. « Tout d'un coup on se lève, on ne peut plus courir, on ne peut plus marcher. Moi je marchais énormément et je ne pouvais plus marcher comme je marchais avant. Et il y a quelque chose qui est cassé mais on ne sait pas quoi. Surtout, on est sorti de là, on ne sait pas pourquoi. Qu'est-ce qui fait que je suis encore là, que je suis encore vivant ? », confiait le chanteur, à fleur de peau, il n'y a pas si longtemps…

À force de résilience, Serge le magnifique, brisé mais debout, avait tenu bon. Mais ce jeudi 14 mai, coup de tonnerre ! Le septuagénaire, qui se disait fatigué, revenait sur sa décision de faire ses adieux à l'automne préférant mettre un terme à sa longue et prolifique carrière débutée en 1964, avec plus de trente albums studio et d'innombrables titres devenus des classiques, comme Les Ballons rouges, D'aventures en aventures, Les P'tites Femmes de Pigalle ou encore Femme, femme, femme.

C'est dans un message très touchant posté sur Instagram que le beau Serge a expliqué son geste, laissant toutefois la place à de nombreuses interrogations. « J'ai attendu patiemment pour prendre la décision qui m'a semblé la plus sage », écrit-il. Est-ce cette redoutable épidémie de coronavirus qui est à l'origine de cette publication aussi brutale qu'inattendue ?

Même si, pour l'heure, en raison de la pandémie, l'interdiction de rassemblements de 100 personnes a entraîné l'annulation des spectacles en France jusqu'à nouvel ordre, il y a fort à parier que les activités culturelles auront repris à l'automne, période à laquelle Serge Lama devait se produire et faire ses adieux…

Alors ? Serait-il « malade » comme il l'a chanté tout au long de sa carrière avec tellement d'émotion ? Cet homme fragile qui se disait, il y a peu, au bout du rouleau aurait-il contracté le maudit virus comme tant d'autres artistes ? Sans doute dans le but de ne pas alimenter les rumeurs, il s'est voulu néanmoins rassurant, comme l'atteste la suite de son message : « J'ai donc décidé de reporter ma tournée d'adieu à la province de quelques mois. Elle débutera non plus en octobre 2020, mais en janvier 2021 et ce jusqu'à décembre 2021. Que ceux, nombreux, qui avaient déjà pris des places se rassurent, elles sont gardées bien au “show”. Ils ne perdront rien, qu'il s'agisse du Palais des congrès, reporté aux 8 et 9 décembre 2021, ou des autres villes déjà mises en vente. »

Dans le même temps, il a annoncé repousser la sortie de son nouvel album à l'année prochaine. « Il est très compliqué dans le contexte actuel de faire des séances d'enregistrement d'orchestre et de voix », s'est-il justifié. Seulement voilà, même si le chanteur semble déterminé à prouver qu'il a encore la force nécessaire pour assurer ces nombreux récitals, l'on ne peut s'empêcher de s'interroger…

Serge aura-t-il assez d'énergie pour parcourir les routes de France et reprendre ses tubes alors qu'il avouait, il y a quatre mois à peine, être épuisé ? Sans parler de la promotion de ce futur album qui va aussi lui demander beaucoup de travail. « J'ai compris que c'était cuit et que tenir le rythme des voyages était devenu trop exigeant pour moi, avait-il lâché au début de l'année à l'adresse de son public. Mais je tiens tout de même à faire l'ultime effort afin de venir vous remercier, car, encore une fois, c'est vous qui m'avez élu… »

Espérons de tout cœur que celui qui est l'un des derniers géants de la chanson française trouve en lui les ressources indispensables pour tenir sa promesse !

Valérie EDMOND

À découvrir