France Dimanche > Actualités > Valérie Damidot : Des larmes pour Noël !

Actualités

Valérie Damidot : Des larmes pour Noël !

Publié le 24 décembre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Valérie Damidot

Pour la première fois en 54 ans, Valérie Damidot s’apprête à célébrer les fêtes de fin d’année sans son père, décédé en juillet dernier.

Des cadeaux de Noël, des accolades mais surtout des torrents de larmes… C’est malheureusement le triste programme qui attend la célèbre animatrice de Mon plus beau Noël sur TF1 pour les fêtes de fin d’années.

Début juillet, Valérie Damidot perdait l’un des piliers de sa vie. Son père, Guy, qui approchait des 90 ans poussait son dernier soupir. « [Noël] va être un peu particulier, car c’est le premier que je passerai sans mon papa », a-t-elle confié, pleine d’appréhension.


À l’approche de cette fête familiale, cette absence se fait chaque jour plus présente. « Je pense que je vais pleurer », a-t-elle ajouté. La peine et la nostalgie aidant, Valérie s’est souvenue avec tendresse de son « plus beau Noël » passé à ses côtés. « Le Noël de mes 4 ans m’a particulièrement marquée, a-t-elle raconté. Mes parents et toute ma famille m’avaient acheté l’ours Pimprenelle et Nicolas, de Bonne nuit les petits. » Cinq décennies après, la précieuse peluche continue de faire partie du quotidien de la célèbre animatrice. « Je ne m’en suis jamais séparée. Il est chez moi, dans mon entrée », a-t-elle révélé.

C’est le 2 juillet dernier que Valérie évoquait, pour la première fois, la disparition de son père sur les réseaux sociaux. En légende des photos témoignant d’instants complices, la fille de Guy avait écrit : « Ne se souvenir que des belles choses, ton sourire, […] l’odeur de la peinture de tes tableaux, tes vinyles de Django Reinhardt, les parties d’échecs où tu me laissais gagner et mille autres petites choses du quotidien. » Désormais orpheline, celle qui a perdu sa mère d’un cancer en 2012 avait également tenu à avoir une pensée particulière pour cette dernière : « Te dire au revoir et être rassurée parce que tu vas retrouver l’amour de ta vie qui t’attend depuis sept ans et tu n’es pas à l’abri de te faire engueuler d›avoir mis autant de temps à la rejoindre… Je t’aime mon papou, embrasse maman pour moi. »

En cette période de fêtes, Valérie peut heureusement compter sur le soutien de ses proches. « Je suis entourée par tout le reste de ma famille », a-t-elle assuré. Son compagnon, l’ingénieur du son Régis Viogeat, et ses enfants Roxane et Norman sauront, à n’en pas douter, mettre un peu de baume à son cœur meurtri.

Julia NEUVILLE

À découvrir