France Dimanche > Actualités > Valérie Damidot : Elle a perdu 16 kg !

Actualités

Valérie Damidot : Elle a perdu 16 kg !

Publié le 2 décembre 2011

Les régimes, elle n'y croyait plus ! Pourtant, sur les conseils d'un nutritionniste, Valérie Damidot est passée en un an du 48 au 42 sans se serrer la ceinture !

Il y a quelques jours, la sympathique Mme Déco de M6 confiait son bonheur d'avoir presque retrouvé une silhouette de jeune fille : « J'ai perdu 16 kg, ça fait super plaisir », affirme Valérie Damidot dans Télé-Loisirs.

De fait, si elle a toujours assumé, et même revendiqué, ses rondeurs, la pulpeuse blonde a en réalité terriblement souffert de son surpoids. Oh, pas parce qu'elle était obligée de s'habiller dans des boutiques spécialisées, ou encore parce que certains humoristes se moquaient de son « gros cul »... Les railleries, Valérie avait fini par s'y habituer. Pendant quinze ans, la jeune femme a considéré son embonpoint comme une fatalité.

->Voir aussi - Valérie Damidot : Son bouleversant combat contre la maladie

Comme nous vous l'avions révélé en mai dernier dans notre n° 3378, son surpoids n'était pas dû à trop de bons repas bien arrosés, mais à une affection de la thyroïde très difficile à traiter, qui provoquait de la rétention d'eau. Une situation très handicapante, et non sans danger pour sa santé.

« Je pesais 94 kg, je m'habillais en 48 et j'étais essoufflée pour un rien. Monter un étage, c'était pour moi un marathon. Dans ma tête, je me disais que j'étais condamnée à être une grosse vache qui souffre », se souvient-elle.

Encouragée

Dans son émission D & Co, cette fée du logis ne se contente en effet pas de donner des conseils. En bleu de travail, elle met la main à la pâte, armée de son pinceau. Elle passe également des heures à chiner dans des vide-greniers et brocantes, et à redonner vie aux meubles anciens. Une activité physiquement épuisante : « Le soir, j'en pleurais de rage quand je rentrais chez moi », se souvient Valérie, toujours dans Télé-Loisirs.

Heureusement, dans son malheur, l'animatrice a eu auprès d'elle deux bons génies. Tout d'abord, le médecin qui a fini par trouver le bon dosage d'hormones de substitution. « Ma thyroïde me laisse désormais tranquille, explique-t-elle. Avant, le moindre aliment que je mangeais n'était pas éliminé par mon organisme. »

Mais c'est au Dr Jean-Michel Cohen, le célèbre nutritionniste, rencontré il y a un an et demi, que Valérie doit sa nouvelle silhouette. Allergique aux régimes en tout genre, elle est pourtant allée le voir sur les conseils de Mouloud Achour, trublion du Grand journal de Canal +.

« C'était l'opération de la dernière chance ! J'ai suivi un régime personnalisé en fonction de mon rythme de vie. J'ai arrêté les chocolats, je mange moins gras et je ne culpabilise plus si je fais un écart. J'ai perdu très vite, ce qui m'a encouragée », dit-elle.

Aujourd'hui, même si la jeune femme a gardé quelques rondeurs, elle se sent beaucoup mieux dans sa peau. Elle pèse 78 kg et peut s'habiller en 42 ! Le 6 décembre prochain, vous la découvrirez dans un épisode inédit de Victoire Bonnot, plus féminine que jamais dans une robe cintrée qui met en valeur ses nouvelles formes.

« Je dois dire que je suis très contente de faire du shopping dans les boutiques que j'aime. Mais j'ai compris que je ne serai jamais comme Kate Moss ! », conclut Valérie Damidot avec son humour habituel.

Catherine Venot

À découvrir