France Dimanche > Actualités > Valérie Damidot : "Je suis fatiguée et usée"

Actualités

Valérie Damidot : "Je suis fatiguée et usée"

Publié le 18 janvier 2013

On ne l'avait jamais vue comme ça ! Blessée et désemparée, l'animatrice de "D & Co" sur M6, Valérie Damidot a laissé parler son cœur...On ne l'avait jamais vue comme ça ! Blessée et désemparée, l'animatrice de "D & Co" sur M6, Valérie Damidot a laissé parler son cœur...

Depuis sept ans, elle nous régale de ses conseils judicieux et de ses idées originales qui transforment, en un tournemain, le plus triste des intérieurs en un chaleureux sweet home ! Inventive et débordant d'énergie, Valérie Damidot a su conquérir le cœur des téléspectateurs et est devenue, au fil des saisons, la grande prêtresse de la décoration.

Une ascension qu'elle ne doit qu'à elle-même, et dont elle peut être particulièrement fière ! Pas facile en effet d'imposer ses rondeurs, dans un univers où la norme est plutôt aux filles filiformes. Mais la reine du marouflage est une battante, dotée d'une carapace en béton armé que moqueries et sarcasmes n'ont jamais entamée !

Elle n'hésite d'ailleurs pas à plaisanter sur son physique : « J'ai compris que je ne serais jamais comme Kate Moss », s'amusait-elle ainsi, il y a quelque temps, dans le Grand journal de Canal +.

->Voir aussi - Valérie Damidot : Elle a perdu 16 kg

Aujourd'hui pourtant, Valérie ne rit plus. Et si elle est assez pudique pour ne pas pleurer, elle ne cache pas non plus qu'elle en a gros sur le cœur. Invitée le 9 janvier dernier au Grand direct des médias, sur Europe 1, elle est en effet apparue comme une femme blessée, désemparée, au bout du rouleau.

Questionnée par Jean-Marc Morandini à propos de son avenir aux commandes de D & Co, elle s'est laissée aller à ce sombre pronostic : « Je ne pense pas qu'on va continuer pendant encore sept ans à faire des émissions hebdomadaires. Je sens que c'est la dernière année... »

Blues

Certes, les récents changements d'horaires qui ont affecté son émission, passée du dimanche au samedi avant de revenir, depuis le 13 janvier, au dimanche à 16 h 15, l'ont sans doute déstabilisée, tout comme ses nombreux fidèles, qui ne parviennent pas toujours à suivre, comme en témoigne l'un d'eux sur Twitter : « Ils changent encore l'heure et le jour ! Qu'ils ne se plaignent pas de l'audience. »

Car, hélas oui, l'audience s'en ressent, chutant de 20 % en quelques mois ! Valérie se serait-elle laissé abattre par ces mauvais chiffres, elle qui a toujours fait montre d'une résistance à toute épreuve ? Ce n'est évidemment pas la seule raison de son gros coup de blues...

Car il faut vraiment qu'elle se sente mal pour oser affirmer, en direct sur Europe 1 : « Je suis fatiguée et usée, je crois. C'est compliqué, la télé. » Ce malaise, ou plutôt ce mal-être, est récent. Et coïncide avec un douloureux événement survenu il y a quelques semaines.

En effet, en octobre dernier, l'animatrice perdait l'un des êtres qui comptait le plus pour elle : Suzanne, sa maman. Certes, en professionnelle, la jeune femme n'a rien montré de sa peine, assurant ses émissions comme si de rien n'était. Accuserait-elle le coup aujourd'hui ?

En tout cas, la déprime passagère dont elle paraît souffrir n'a pas étonné la directrice des programmes de M6, Bibiane Godfroid, qui répondait le lendemain, 10 janvier, aux interrogations de Jean-Marc Morandini : « Valérie a eu un coup de mou, a-t-elle assuré. On a plein de projets pour elle. Elle sera là l'an prochain, avec des D & Co en prime, des nouveautés et peut-être plus d'émissions hebdomadaires. »

Ces promesses et perspectives suffiront-elles à lui remonter le moral ? Ou bien a-telle besoin de changement, comme elle l'a laissé entendre : « Si on me propose quelque chose qui m'attire sur une autre chaîne, j'irai », a-t-elle encore confié, précisant qu'elle étudiait d'éventuels projets sur Teva, une autre chaîne du groupe.

Une chose est sûre, en tout cas, c'est que, dans cette épreuve, elle peut compter sur l'amour de son homme, Régis, et de ses deux enfants, Roxane, 19 ans, et Norman, 17 ans. Tous trois sauront sans doute aider Valérie Damidot à prendre les bonnes décisions et retrouver le sourire...

Clara Margaux

À découvrir