France Dimanche > Actualités > Valérie Daminot : Son dernier été avec son père !

Actualités

Valérie Daminot : Son dernier été avec son père !

Publié le 16 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Si depuis des années, l’Ile de Ré est synonyme de vacances et de repos pour Valérie Damidot, son refuge abrite aussi ses derniers souvenirs en compagnie de son père. Retour sur leur ultime et tendre été.

Il y a des souvenirs qui ne s’effacent jamais et Valérie Damidot sait bien ce que cela signifie. Alors que l’été est déjà bien entamé, l’animatrice s’apprête à partir en vacances. Et c’est sur l’Ile de Ré, chère à son cœur, qu’elle pose ses valises comme à son habitude depuis sa tendre enfance.


"Chaque été, je loue une maison différente à l'île de Ré. J'aimerais gagner au loto pour acheter là-bas… Il y a une ambiance particulière sur cette île. Je fais tout à vélo, et c'est le seul endroit où je monte à cheval. Et puis c'est aussi la nostalgie de l'enfance, car j'y vais depuis mes 6 ans.", confie-t-elle dans les colonnes de Closer.

Véritable refuge pour Valérie, elle prend plaisir à y inviter toute sa meute, de la famille aux amis les plus proches : "Chez les Damidot, c'est la maison du bonheur. Mes enfants viennent souvent avec leurs potes. Les amis, c'est une extension de la famille. Et il ne faut pas oublier nos animaux… Mon chien, Monsieur, celui de ma fille Roxane, Rusard, et Micheline, le chat."

Mais forcément, plus les années passent, plus les souvenirs s’accumulent. Si la majorité de ceux-là sont heureux, il y en a un en particulière qui émeut Valérie. Il s’agit du dernier été de son père sur l’île : "Il était très fatigué et devait sentir que c'étaient ses dernières vacances avec nous. Malgré son état, il arrivait à jouer à la pétanque et à boire son Ricard. Il en a bien profité !", se souvient-elle avec émotion.

Cet ultime souvenir, l’animatrice le garde dans son cœur depuis la disparition de son père en 2019. À cette occasion, elle avait d’ailleurs partagé un bouleversant hommage sur Instagram. Une lettre ouverte à ce père, qu’elle a aimé par-dessous tout : "Ne se souvenir que des belles choses, ton sourire, tes blagues, tes grimaces, les vacances, la pétanque, ta tarte aux pommes, nos mercredis, l’odeur de la peinture de tes tableaux, tes vinyles de Django Reinhardt, les parties d’échecs où tu me laissais gagner et mille autres petites choses du quotidien, avait-elle écrit. Te dire au revoir et être rassurée parce que tu vas retrouver l’amour de ta vie qui t’attend depuis 7 ans et t’es pas à l’abri de te faire engueuler d’avoir mis autant de temps à la rejoindre... Je t’aime mon papou, embrasse maman pour moi." 

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème