France Dimanche > Actualités > Valérie Lemercier : Elle ne se trouve pas belle !

Actualités

Valérie Lemercier : Elle ne se trouve pas belle !

Publié le 26 août 2016

Dans une récente interview, Valérie Lemercier s’est longuement confiée sur son physique. Même si elle avoue aimer les séances photos, la comédienne dit se sentir peu à l’aise avec son corps.

Dans le dernier Vanity Fair, la comédienne de 52 ans s'est livrée sur son apparence en toute transparence. Et autant dire que derrière l'humour qu'elle manie à merveille, Valérie cache de gros complexes sur son physique, notamment dans certains de ses rôles au cinéma. « Il y a des films où je me trouve super moche. Mes jambes, ça va. Mes bras aussi. Je trouve que j'ai un grand nez, confie-t-elle. Je me dis que je n'ai pas un physique de cinéma, que je suis mieux au théâtre. Il y a une fille dans mon cours de danse qui m'a dit : 'J'aime bien quand tu bouges, statique, moins. »

Lire aussi --> Valérie Lemercier : Une inquiétante métamorphose !

Le magazine Vanity Fair a également interrogé des proches de l'actrice de 52 ans pour évoquer ses complexes. Son ancien compagnon, Hervé Temime, avec qui elle a partagé sept ans de sa vie, confirme son rapport difficile à son physique. Son rôle dans le long-métrage "Palais Royal" l'a cependant un peu aidée à se débarrasser de cette image négative. « Le film "Palais Royal" a été une étape importante. C'est la première fois qu'elle s'est trouvée belle à l'écran, même si elle est incapable de le dire. Elle a du mal à se voir. Je crois que pendant des années, elle a voulu consciemment ou inconsciemment ne pas être désirable », confesse Hervé Temime.

Pour tenter d'expliquer d'où viennent les complexes physiques de Valérie Lemercier, le compositeur Bertrand Burgalat se souvient du rôle de Béatrice de Montmirail dans le premier volet des Visiteurs. Malgré un César du meilleur second rôle féminin en 1994, elle a subi de nombreuses critiques, ce qui n'a pas du tout aidé l'actrice à s'apprécier telle qu'elle est. « J'ai vu un mélange de vénération et de monstruosité, la violence avec laquelle certains l'attaquaient sur son apparence, déclare Bertrand. A partir de cet instant, elle est devenue paralysée par son physique malgré d'énormes capacités de comédienne. »

Lire aussi --> Sylvie Joly : France 3 diffuse une émission hommage à l’humoriste ce soir

Mais qu'importe ! Il en faut plus pour la décourager. Valérie Lemercier pose d'ailleurs carrément en une du magazine Vanity Fair. Un superbe cliché où elle porte une longue robe rouge a froufrous qui lui va à merveille. Le meilleur moyen de faire taire toutes les critiques.



Cyril Coantiec

À découvrir