France Dimanche > Actualités > Valérie Trierweiler : En un tweet assassin, elle ridiculise Michel Sapin !

Actualités

Valérie Trierweiler : En un tweet assassin, elle ridiculise Michel Sapin !

Publié le 18 mai 2015

L'ex-compagne de François Hollande récidive ! Touchée au vif par les propos du ministre des finances, Michel Sapin, Valérie Trierweiler a dégainé son arme favorite: le tweet. Et une fois encore, ça fait mal !

Qui ne va pas dans le sens de l'ex-première dame l'apprend à ses dépens. C'est le cas de Michel Sapin, qui s'est réveillé comme après un lendemain de fête trop arrosée, recouvert de cotillons... L'affaire remonte à dimanche dernier. Interrogé sur la sortie prochaine du livre de poche de Valérie Trierweiler 'Merci pour ce moment', le ministre des finances au micro de BFM Politique a expliqué qu'il regrettait les attaques de l'ex-compagne de François Hollande, avant d'ajouter : "Mais c'est son choix et personne ne peut ôter la possibilité de parler à quiconque... et heureusement d'ailleurs."

Valérie Trierweiler, toujours à l'écoute, n'a pas manqué de suivre son conseil. En un tweet assassin, elle a répondu à Michel Sapin : "Hé Michel, au 21 ème siècle, les femmes ont le droit de s'exprimer. Et même, les 3,5 millions de chômeurs" écrit-elle. Le texte, en lui-même ne poserait aucun problème s'il n'était accompagné d'une photo du ministre recouvert de serpentins colorés. Ce cliché, que l'on suppose pris dans une soirée privée, est particulièrement déshonorant pour l'homme politique.

L'affaire Sapin-Trierweiler ne date pas d'hier. Lors d'une soirée organisée l'an dernier par Jean-Luc Romero, le maire du XIIè arrondissement de Paris, l'ex-femme de Michel Sapin et Valérie Trierweiler en étaient venues aux mains. L'ex-compagne de François Hollande ne semble donc pas prête de faire profil bas comme elle s'en est expliquée dernièrement au journal Le Parisien.

https://twitter.com/valtrier/status/599998557580562432

Faut-il encore craindre la furie destructrice de l'ex-compagne du président de la République, qui n'en finit pas d'attaquer? On se souvient notamment du soutien qu'avait apporté Valérie Trierweiler via son compte twitter à Olivier Falorni, candidat opposé à Ségolène Royal, comme de sa réponse à Laurent Ruquier qui avait osé la critiquer dans son émission On n'est pas couché.

Si Michel Sapin n'est désormais pas prêt de refaire la fête avec Valérie Trierweiler, il est probable que le ministre, qui fréquentait comme elle le cercle très fermé du président, ne soit pas le seul à avoir été immortalisé dans le portable ou le PC de la journaliste. Tremblez donc détracteurs... un propos déplacé pourrait vous liquider en un clic.

Alors, à qui le tour?

Célia de Veyle

À découvrir