France Dimanche > Actualités > Vanessa Paradis : C'est un cauchemar !

Actualités

Vanessa Paradis : C'est un cauchemar !

Publié le 9 septembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Après avoir traversé tant d'épreuves à ses débuts, Vanessa Paradis replonge en enfer…

lle semble toujours d'humeur égale, sereine, équilibrée… Vanessa Paradis possède en effet l'image d'une femme qui réussit tout ce qu'elle entreprend, que ce soit dans la musique, le cinéma, sur scène, mais aussi dans sa vie personnelle, ses histoires d'amour, son rôle de mère. Avec talent, passion, mais aussi le sens de la mesure, contrairement à nombre de ces artistes qui font feu de tout bois et défraient la chronique au moindre coup de vent.


Vanessa, c'est tout le contraire. Discrète, elle travaille beaucoup, mais sans le faire remarquer. C'est comme cela qu'au fil des ans, elle est devenue une star absolue, nimbée d'une aura de perfection. À 48 ans, elle semble plus épanouie que jamais. Mais la vérité est bien plus complexe que ne le laissent supposer les apparences…

La chanteuse a beau tenir le haut de la scène depuis le milieu des années 80, date à laquelle elle avait fait ses débuts en fanfare avec le mégatube Joe le taxi, le succès ne l'aurait pas empêchée de souffrir plus souvent qu'à son tour.

Si personne n'a oublié le véritable raz de marée qu'avait provoqué cette jolie môme toute menue de 14 ans seulement, interprétant avec une grâce inouïe sa première chanson, beaucoup ignorent ce que la jeune fille aurait enduré en contrepartie de sa bonne fortune. Elle en avait fait la rare confidence à nos confrères du Monde, en 2018 : « La violence était permanente. Je prenais le RER pour aller à l'école, c'était des moqueries, des insultes, des injures, des tags sur la maison, on m'a traitée de tous les noms », avait-elle raconté.

Sa consœur de l'époque, la douce Elsa Lunghini, avait révélé au magazine Doolittle trois ans plus tôt à quel point Vanessa était touchée par ce traitement injuste : « Elle vivait dans un climat très agressif et traumatisant. Ce qu'elle a vécu à 14 ans, je ne le souhaite à personne. Elle se faisait insulter par tout le monde. Elle sortait de scène en pleurant, c'était atroce. »

Il est vrai que certains font parfois payer aux artistes l'amour trop fort qu'ils leur portent. Après avoir adoré, ils immolent… Mais avec le temps, la chanteuse semblait avoir fait la paix avec ceux qui la détestaient. C'était oublier que sa fragilité était intacte.

Et aujourd'hui, bien qu'ayant acquis une grande expérience de la vie, Vanessa en redouterait toujours les attaques. Surtout que, dans quelques jours, elle se lancera dans une aventure inédite pour elle jusque-là : le théâtre !

Elle s'apprête en effet à jouer dans Maman, une pièce écrite par son mari, le réalisateur Samuel Benchetrit, au théâtre Édouard-VII, à Paris. Et l'idée de se retrouver chaque soir, sans être portée par la musique, face à un nouveau public, aurait de quoi alimenter son angoisse.

Mais là ne serait pas sa seule source d'inquiétude. En effet, comme elle vient de l'expliquer dans les colonnes de notre confrère Madame Figaro, Vanessa a bien conscience des dif-férences qui existent entre le cinéma – qu'elle connaît bien – et le théâtre : « Dans le spectacle vivant, il n'y a pas de triche. On vous voit bouger, courir, vous essouffler. C'est du vrai, c'est de la vie, c'est tout de suite, c'est maintenant », a-t-elle expliqué. Et ce qui l'obsède, et serait en mesure de gâcher son plaisir de jouer, ce sont « les imprévus » : « Un rhume, par exemple. Cela peut paraître dérisoire, mais un rhume en pleine tournée musicale, c'est un cauchemar ! »

Tous ces aléas, qui menacent chaque jour sa vie professionnelle, Vanessa va devoir faire avec. À partir du 14 septembre prochain, entourée entre autres d'Éric Elmosnino et de Félix Moati, elle se retrouvera sur scène pour jouer sa première pièce. Une surprenante mise à nu pour cette grande artiste, qui a choisi de quitter sa zone de confort pour vivre une nouvelle aventure…

Laurence PARIS

À découvrir

Sur le même thème