France Dimanche > Actualités > Vanessa Paradis : Dans l’enfer du 
porno !

Actualités

Vanessa Paradis : Dans l’enfer du 
porno !

Publié le 26 juillet 2017

À 44 ans, l’ex-femme 
de Johnny Depp, Vanessa Paradis, est devenue productrice de films X.

Elle n’a jamais eu froid aux yeux et semble ne plus redouter le qu’en-dira-t-on, elle, Vanessa Paradis qui a été victime, des années durant, d’attaques et d’injures après être devenue, presque du jour au lendemain, une star.

Une star peut-être un peu trop sexy pour son âge, avaient dû penser certains. On se souvient en effet qu’en 1987, sa chanson Joe le taxi avait été un succès énorme. Trop peut-être pour cette toute jeune fille de 14 ans qui semblait vouloir n’en faire qu’à sa tête !

->Voir aussi - Vanessa Paradis : Nue, les photos du scandale !

Et quand, deux ans plus tard, on la découvrait dénudée et fragile dans les bras d’un prof quinquagénaire, incarné par Bruno Cremer, dans le film de Jean-Claude Brisseau, Noce blanche, elle faisait scandale !

Sulfureuse

Mais si son talent de comédienne transparaissait déjà à l’écran, et lui avait valu un César du meilleur espoir féminin, l’aventure avait été assez éprouvante. Au point qu’elle avait expliqué au magazine Première, en novembre 1989 : « Brisseau pourrait faire tout ce qu’il veut, je ne retournerai jamais avec lui. Il était détestable. » Le réalisateur avait ensuite été condamné, en 2005, pour « harcèlement sexuel » envers deux actrices qui avaient préféré garder l’anonymat…

Cette atmosphère dans laquelle évoluait alors Vanessa, que l’on peut imaginer comme assez violente pour une adolescente, a sans doute été difficile à vivre pour elle. Et lorsque les attaques contre sa personne se sont calmées, quand, plus tard, elle a rencontré le beau Johnny Depp et qu’ils ont eu deux enfants, son image est devenue plus sage.

->Voir aussi - Vanessa Paradis : Une séparation insupportable !

Même si beaucoup s’interrogeaient sur la véritable nature de sa relation avec le père de Lily-Rose et Jack, homme à la réputation sulfureuse. Peut-être Vanessa était-elle au fond beaucoup moins sage que son image dans les médias. C’est vrai qu’il était tentant de la représenter en une sorte de Madone qui aurait transformé une fois pour toutes son Dr Jekyll de mari en Mister Hyde.

Mais qu’en était-il en réalité ? Avant de le rencontrer, Vanessa avait poursuivi sa carrière cinématographique avec un autre film dans lequel elle se montrait nue, Élisa, de Jean Becker, sorti en 1995. Et tout récemment, elle avait à nouveau choqué, en montrant son joli postérieur dans le magazine Vogue. Ce qui lui avait valu quelques commentaires acerbes sur les réseaux sociaux : « À 42 ans, en être réduite à montrer ses fesses pour gagner sa vie, je dirais que c’est triste de descendre si bas ! » avait-on, entre autres, pu lire.

Ce à quoi Vanessa avait répondu au micro de Caroline Roux, sur Europe 1 : « Toute l’année, quand on me poursuit en maillot de bain et que les paparazzis racontent ma vie en long et en large, ça n’énerve personne. Mais quand c’est moi qui décide de montrer le profil de mes fesses, oh là là… Mieux vaut ne pas en parler. »

Mais si, jusque-là, seuls les esprits chagrins avaient commenté avec une certaine aigreur les choix de la ravissante idole, aujourd’hui, la jeune femme semble avoir franchi un nouveau pas. Un pas de géant. Celui qui sépare l’érotisme esthétique de la pornographie ! Et ce n’est pas une façon de parler.

En effet, Vanessa Paradis qui, comme nous vous le disions plus haut, n’a peur de rien, a changé radicalement de vie. À 44 ans, elle est devenue productrice de films X ! Oui, vous avez bien lu ! Ce n’est ni à Paris ni aux États-Unis qu’elle a commencé à exercer sa nouvelle activité, mais en Indre-et-Loire ! Pour l’accompagner dans sa nouvelle carrière, elle a choisi non pas son compagnon, le réalisateur Samuel Benchetrit, dont elle partage la vie depuis fin 2016, mais un autre homme, Yann Gonzalez.

Ce dernier est âgé de 40 ans. Ancien journaliste, il est venu à la réalisation en faisant des courts-métrages, jusqu’à son premier film, sorti en 2013, Les Rencontres d’après minuit. C’est lui que Vanessa a décidé de suivre. Pourquoi ? Par amour du cinéma, bien sûr !

Vous l’avez compris, c’est pour les besoins de son nouveau rôle qu’elle a accepté de devenir Anne, une femme amoureuse d’une autre femme, qui, pour ses beaux yeux, va mettre de côté son activité dans les films X pour se lancer dans la production d’un long-métrage plus ambitieux.

On a hâte de la découvrir dans Un couteau dans le cœur, un thriller des plus prometteurs ! En attendant, on pourra la retrouver dans Maryline, qui sortira à la fin de l’année, dans lequel elle joue une comédienne « qui n’a pas les mots pour se défendre », a expliqué le réalisateur Guillaume Gallienne.

Vanessa Paradis, elle, les a. Elle peut parler, chanter et continuer à nous envoûter.

Laurence Paris

À découvrir