France Dimanche > Actualités > Vanessa Paradis nue : Les photos du scandale !

Actualités

Vanessa Paradis nue : Les photos du scandale !

Publié le 30 novembre 2015

En dévoilant, son magnifique � fessier� en couverture d’un magazine féminin, la chanteuse Vanessa Paradis a démontré sa liberté et déclenché la polémique.

Avec ses 42 ans, Vanessa Paradis est plus sexy que jamais ! Et la belle quadra ne s’est pas privée de le faire savoir au monde entier : elle a… enlevé le bas pour le numéro de décembre du magazine Vogue Paris !

Vêtue simplement d’un haut noir largement échancré dans le dos, Vanessa, qui était l’invitée d’honneur de ce numéro spécial Noël, pose en effet les fesses à l’air en couverture du très glamour mensuel féminin. Une photo très dénudée dans laquelle « l’oiseau paradis » garde néanmoins tout son mystère !

->Voir aussi - Vanessa Paradis : Bain de sang en plein concert !

Sur le cliché signé du célèbre couple de photographes Inez & Vinoodh, qui dévoile la partie la plus intime de l’anatomie de l’actrice, celle-ci, de profil, main sur la hanche, darde en effet sur l’objectif un regard énigmatique.

Car on ne peut s’empêcher de se demander quel message Vanessa a voulu faire passer en exposant ainsi son charmant postérieur. Pourquoi a-t-elle donc pris le risque de choquer, voire de scandaliser, tous ses fans ? A peine la photo avait-elle été dévoilée sur Internet, que les réactions ne se sont pas faites attendre.

->Voir aussi - Vanessa Paradis : Trompée par Benjamin Biolay !

Vanessa Paradis couverture de VogueEn voyant les gambettes si fines de l’inoubliable interprète de Joe le Taxi, certains internautes ont trouvé que Vanessa frôlait l’anorexie. « Elle n’a que la peau sur les os », se désole l’un d’entre eux.

VANESSA / Vogue Paris. #vanessaparadis #joemckenna @vogueparis @damienboissinothair @christellecocquet

Une photo publiée par Karim Sadli (@karimsadli) le 28 Nov. 2015 à 2h46 PST

Ou plus cruel : « à 42 ans, en être réduite à montrer ses fesses pour gagner sa vie, je dirais que c’est triste de descendre si bas ! » Mais il faut dire que Vanessa a toujours été très à l’aise avec la nudité. Elle a à peine 17 ans lorsqu’elle montre ses seins, ses fesses musclées et sa petite culotte dans Noces blanches de Jean-Claude Brisseau. En 1995, alors qu’elle avait déclaré qu’elle ne tournerait plus jamais à poil, elle remet ça, découvrant à nouveau ses seins et son postérieur dans le film Elisa, de Jean Becker. Puis en 1999, dans La fille sur le pont, de Patrice Leconte, tandis qu’elle se jette à l’eau, son pull se gonfle et se soulève, dévoilant sa poitrine. Mais l’égérie de Chanel n’est pas la seule actrice à poser nue à un âge déjà plus « respectable ». Sharon Stone, Monica Bellucci, Laetitia Casta et Emmanuelle Béart l’ont fait avant elle. « Une femme, c’est beau à voir à tout âge », déclarait d’ailleurs cette dernière, après avoir fait sensation en s’affichant nue à la une de Elle.

Rébellion

Il faut dire que pour toutes ces belles audacieuses, s’afficher ainsi est un acte féministe, une rébellion vis-à-vis des hommes et surtout de ces barbares qui, aujourd’hui, méprisent tant les femmes et condamnent la nudité. Mais Vanessa Paradis a certainement d’autres motifs, plus personnels, pour exposer son anatomie. Alors que son ex, l’acteur Johnny Depp, est apparu plus amoureux que jamais de son épouse, Amber Heard, affichant leur bonheur, il y a quelques jours, sur le tapis rouge de Los Angeles, à l’avant-première de The Danish Girl, Vanessa a sans doute voulu montrer qu’elle était toujours désirable. Elle n’a en effet pas tourné la page, ne désespérant peut-être pas de reconquérir le père de ses enfants.

Un espoir qui se nourrit de ces quelques mots très tendres de Johnny Depp : « C’est une mère formidable et une femme sublime. Et lorsqu’on a connu une femme qui a été bienveillante avec nous, qu’on a fait deux enfants avec, on n’abandonne pas le navire […]L’amour n’est plus vraiment le même mais je continue de l’aimer quoi qu’il arrive. »

Par ailleurs, en se montrant presque nue, Vanessa Paradis a peut-être aussi inconsciemment envie de rivaliser avec sa ravissante fille, Lily-Rose, qui lui fait de l’ombre bien malgré elle. A 16 ans, cette jeune fille en fleur à la silhouette menue est déjà l’égérie de Chanel. L’histoire se répète !

Après des débuts dans le mannequinat, la charmante adolescente s’est lancée dans le cinéma. Et, alors que Vanessa ne reçoit plus beaucoup de scénarios,  Lily-Rose enchaîne les rôles. D’abord dans le film d’horreur Tusk, puis dans le clip du rappeur Rejjie Snow.

Mieux ! Elle donnera bientôt la réplique à Mélanie Thierry et Gaspard Ulliel dans The Dancer, et à Natalie Portman dans Planétarium. Un immense succès dont Vanessa, qui « adore ses enfants », est très fière. En maman cool, elle se réjouit de voir sa fille admirée, sollicitée, afficher son bonheur.

Mais, à 42 ans, l’oiseau Paradis doit vivre avec le temps qui passe, les premières rides, les ruptures amoureuses et une carrière incertaine. Cette photo de Vogue est donc à prendre comme un magnifique pied de nez au destin.

Non, Vanessa Paradis n’a pas perdu la partie. Comme un roseau, elle plie mais ne rompt pas.

Catherine Venot

À découvrir