France Dimanche > Actualités > Véronika Loubry : « J’ai perdu la vue ! »

Actualités

Véronika Loubry : « J’ai perdu la vue ! »

Publié le 11 juin 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La vie est faite de hauts et de bas. Veronika Loubry en sait quelque chose. Alors qu’elle vient de retrouver l’amour dans les bras du beau Gérard, son, bonheur a été de courte durée puisqu’elle a été victime d’un infarctus de l’œil foudroyant qui l’a rendue partiellement aveugle.

Et oui, la vie est ainsi faite. Après quatorze années de mariage sans nuage et deux très beaux enfants, Veronika Loubry a décidé de bouleverser sa vie. Elle s’est ainsi séparée de son mari Patrick Blondeau. Mais sa tristesse a été de courte durée puisqu’à 50 ans, la comédienne a retrouvé l’amour aux côtés de Gérard Kadoche.


“J'avais fait une croix dessus. Je me disais : ma première partie de vie est faite, il n'y en aura pas de second, je vais élever mes enfants. Je suis restée seule neuf mois, dix mois, onze mois. Un an après ma séparation, j'ai rencontré cette force tranquille qui est arrivée... tranquille.”, a-t-elle expliqué dans les colonnes de Gala.

Ainsi, depuis 2017, elle coule des jours heureux et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle semble très amoureuse de son compagnon. Un amour on ne peut plus réciproque, comme l’indique le nouvel homme de sa vie : “On a eu ce coup de foudre, on avait peur que ça retombe comme un soufflé. Les années ont passé, l'amour s'est renforcé. J'ai 56 ans, Véronika 53. On a besoin de se réconforter l'un l'autre, d'être ensemble. On s'aime. Je n'imagine pas la vie sans elle.”

Malheureusement, le destin se charge toujours de rééquilibrer la balance. Après des années d’un amour idyllique, les ennuis ont commencé pour le couple d’amoureux. S’en est suivi des mois douloureux et des épreuves dramatiques. À commencer par Gérard. Il a perdu sa mère et son frère de la Covid-19 en 2020.

Et un malheur n’arrivant jamais seul, ensuite, c’est Véronika qui a été frappé par un infarctus de l’œil fulgurant. “J'ai perdu la vue de l'œil gauche. Il n'y avait rien à faire, il fallait attendre que la revascularisation se fasse”, déclare la mère de Thylane et Ayrton.

Loin de se laisser abattre, l’actrice a mis en pratique la méthode Coué. Inlassablement, elle est restée positive et patiente pendant de longues semaines jusqu’au miracle : “Tous les jours, je parlais à mon œil afin qu'il aille mieux. Aujourd'hui, la tâche s'est résorbée à 80 %. Je n'ai aucun problème de santé, le médecin m'a dit que c'était dû au stress. Je me refuse désormais de le laisser entrer dans ma vie, dans mon corps, dans mon cœur !”

Le soleil pointerait-il à nouveau ses rayons bienfaisants dans la vie du couple ?

 

Andréa Meyer

À découvrir