France Dimanche > Actualités > Véronique Sanson : Foudroyée par une méningite !

Actualités

Véronique Sanson : Foudroyée par une méningite !

Publié le 4 novembre 2016

La chanteuse Véronique Sanson a frôlé la mort et en a gardé des séquelles neurologiques…

Les médecins la croient perdue. Recroquevillée dans son lit de douleur, elle-même pense que, d’un instant à l’autre, elle va rendre son dernier souffle. Malgré la souffrance qui brouille ses sens, Véronique Sanson n’a d’ailleurs qu’à regarder les visages qui l’entourent pour comprendre que son sort est scellé.

Cette conviction ne fait que grandir lorsqu’un prêtre vient lui administrer l’extrême-onction, l’ultime sacrement que reçoivent les fidèles avant de passer vers l’autre côté, de quitter cette Terre pour le paradis ou l’enfer.

->Voir aussi - Véronique Sanson : Brisée par la mort de sa mère

Et pourtant, déjouant les sombres pronostics des spécialistes, qui n’auraient pas misé un bistouri sur sa guérison, la chanteuse a fini par échapper aux lames acérées de la Grande Faucheuse. Comment ? Mystère, comme celui de la foi…

Véronique ne sait pas vraiment comment elle s’est sortie d’affaire, mais, ainsi que l’artiste vient de le confier à notre confrère suisse Le Matin, ce drame lui a laissé deux traces indélébiles. D’une part, certaines certitudes quant à son destin, comme elle le confesse avec humour : « Je survivrai à tout, sauf à moi-même… »

D’autre part des séquelles que, malgré ses propos, l’interprète de Vancouver n’est sûrement pas près d’oublier : « Tout le monde a cru que j’allais mourir. Moi aussi. Ça m’a enlevé un bout de mémoire. »

Rescapée, miraculée, ces deux mots pourraient qualifier la chanteuse dont nous avons failli ne jamais entendre la voix. Car cet épisode dramatique de son existence remonte  à... (...)

Vous voulez en savoir plus ?  Achetez la version numérique du magazine ! 0,99 € seulement

Claude Leblanc

À découvrir