France Dimanche > Actualités > Vincent Cassel : Sa mauvaise expérience avec une drogue dure

Actualités

Vincent Cassel : Sa mauvaise expérience avec une drogue dure

Publié le 26 octobre 2018

En pleine promotion pour son nouveau film, l’acteur Vincent Cassel dévoile son expérience avec les drogues hallucinogènes…

L’acteur de Mesrine n’a pas froid aux yeux… Alors qu’il revient le 19 décembre dans son nouveau film « L’empereur de Paris », Vincent Cassel a accepté de livrer quelques bribes de son passé avec les drogues hallucinogènes.

« C’est complètement flippant », a lâché le comédien de 51 ans à propos de son expérience avec l’ayahuasca, une puissante drogue consommée depuis 5 000 ans en Amazonie.

C’est sur le tournage de « Blueberry » en 2003 que l’acteur est amené à faire cette découverte… En compagnie de chamans, il teste pour la première fois cette substance réalisée à base de lianes qui tue chaque années plusieurs touristes en mal de sensation : « Tu es réveillé, mais la moindre oscillation de tes pensées ouvre la porte à des visions. », révèle-t-il. De cette expérience déroutante, Vincent Cassel ne conserve qu’un amer souvenir et une peur féroce : « Ce n’est pas du tout rigolo. […] L’idée de recommencer me fait même peur ».


Pourtant, ce n’était pas la première fois que l’acteur se livrait à quelques expériences sur les drogues. Et il n’en conserve pas que des mauvais souvenirs ! Selon celui qui vient d’épouser Tina Kunakay, de 30 ans sa cadette, l’une d’entre elles lui aurait même permis de « moins accepter les ordres » : « C'est en prenant des acides que, pour la première fois, j'ai regardé mon père en me demandant : 'Mais qu'est-ce qu'il est en train de me raconter ? »

Estelle LAURE

À découvrir