France Dimanche > Actualités > Vincent Cerutti : Sa fille conduite aux urgences, il pousse un énorme coup de gueule !

Actualités

Vincent Cerutti : Sa fille conduite aux urgences, il pousse un énorme coup de gueule !

Publié le 24 novembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La journée du 22 novembre n’a pas été de tout repos pour Vincent Cerutti. Entre stress et inquiétude, il a passé la journée aux urgences pour sa fille âgée de 5 ans et en a profité pour passer un gros coup de gueule.

Vincent Cerutti et Hapsatou Sy traversent une période difficile en ce moment à cause des petits soucis de santé de leurs deux enfants. En effet, leur fils Isaac, âgé de deux ans, a été hospitalisé en début de mois pour subir une intervention chirurgicale.


Désormais, c’est au tour d’Abbie, âgée de cinq ans de faire un tour aux urgences après avoir développé des symptômes inquiétants. L’animateur de 40 ans a donc accompagné sa fille pour qu’elle puisse se faire ausculter par un médecin.

“Un peu de fièvre, mal à la tête, une petite nausée… Depuis une heure, on patiente avec Abbie aux urgences.” Rien de grave en apparence si ce n’est une petite gastro relativement classique pour une jeune enfant de son âge. La décision de la conduire aux urgences semble alors un peu extrême lorsque l’on sait que le service est débordé de manière générale et encore plus par la flambée des cas de Covid.

Bien conscient du problème, Vincent Cerutti a préféré prendre les devants avant de subir une déferlante de critiques. Il en a profité pour passer un sacré coup de gueule contre le gouvernement.

“Vous allez me dire ‘Pour une gastro, vous pourriez appeler SOS Médecin et ne pas engorger les vraies urgences !’ Vous auriez raison”, débute-t-il avant de s’expliquer : “Mais en France, il n'y a plus de médecins généralistes, car la relève n'est pas assurée... On a besoin de médecins généralistes ! Heureusement, cette problématique sera aussi dans les préoccupations de la présidentielle ! Enfin, j'espère..."

Grace à cette explication, Vincent a reçu de nombreux témoignages de parents se trouvant dans la même situation que lui. Pour lui, la bonne décision a été prise puisque sa seule priorité est la sécurité et le bien-être de ses enfants, comme il l’indiquait dans les colonnes en Voici en juillet dernier.

"J'ai compris qu'avant je voyais, mais je ne regardais pas, j'entendais, mais je n'écoutais pas. Aujourd'hui, je suis beaucoup plus indulgent avec l'éducation que j'ai reçue de mes parents, de mes grands-parents. Je suis un papa qui rit beaucoup avec ses enfants, je leur fais plein d'imitations pour dédramatiser en riant de tout ce qui peut leur faire peur..."

Nul doute que dans ces conditions, la petite Abbie ne devrait pas garder un si mauvais souvenir de son petit passage aux urgences. 

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème