France Dimanche > Actualités > Vincent Lagaf’ : Il a pété les plombs !

Actualités

Vincent Lagaf’ : Il a pété les plombs !

Publié le 3 octobre 2018

Cette semaine, Vincent Lagaf révèle avoir pris la grosse tête…

Le succès serait-il monté à la tête de Vincent Lagaf’ ? Alors qu’il revient pour la deuxième saison consécutive à la télévision grâce à son émission à succès « Strike », Vincent Lagaf’ révèle avoir « pété les plombs » dans l’émission de « C à vous » sur France 5. 

Ce soir sera diffusé le second numéro de la nouvelle émission de C8, produite par Cyril Hanouna. Succès d’audience à la saison dernière, l’ancien présentateur du Bigdil sur TF1 se serait permis de faire « quelques mises au point » avec Cyril Hanouna la semaine dernière.

Agacé de voir que TMTP rendait systématiquement l’antenne trop tard, retardant ainsi le début de Strike, l’homme de 58 ans aurait demandé quelques ajustements au producteur de l’émission : « J'ai demandé que mes émissions ne commencent pas après 21 h 12 précisément. Ils se débrouillent comme ils veulent, mais je ne veux pas que le public soit impacté par un retard du début du programme  », avait-il confié dans les colonnes de Télé-Star. 

Un comportement qui est loin d’avoir plu aux chroniqueurs de l’émission… Dans une édition de « Touche pas à mon poste », Gilles Verdez s’est permis de vivement critiquer son comportement : « C’est extrêmement choquant. Mais qui est Lagaf, franchement ? Jusqu’à preuve du contraire, il n’est pas producteur de son émission. Donc il n’a pas à décider de l’heure à laquelle Cyril Hanouna arrête pour que monsieur ait la place libre. On dirait une star hollywoodienne et ses caprices. » Un avis partagé par Jean-Michel Maire qui est même allé plus loin en qualifiant Vincent Lagaf’ de quelqu’un de « très chiant » qui avait « pris le melon ».

Comme le révèle Vincent Lagaf’ cette semaine, ce ne serait d’ailleurs pas la première fois que cela arriverait… 

Sur le plateau de Anne-Elisabeth Lemoine, l’ancien animateur star s’est confié sur la période dorée du Bigdil où il a pris la grosse tête : « Il y a un moment où quand tout te réussit, que tout marche, on exauce tes moindres désirs, tes moindres vœux, tes moindres envies, tes moindres caprices… Il y a un moment où tu te dis que la vie ne peut être sans moi. Donc, tu te permets tout », explique le quinquagénaire. 

Alors véritable star grâce à ses six millions de téléspectateurs quotidiens, l’animateur confie avoir abusé de son influence à plusieurs reprises : «  Je me souviens avoir acheté une voiture en descendant du bus de la tournée. J’ai dit : « Arrête-toi, arrête-toi, arrête-toi ». Je suis rentré dans un magasin prestigieux et j’ai dit « Je veux ça ». 

Malheureusement pour Vincent Lagaf’, la voiture face à lui vient d’être vendue et « il y a trois semaines de délais ». Un temps infini pour le présentateur qui ne peut pas attendre… Selon ses dires, Vincent Lagaf’ aurait lâché au vendeur : « Appelez le mec, dites-lui qu’il y a un problème. Je vous paye plus chère. ». Caprice exaucé pour la vedette qui fera même un excès de vitesse face à un gendarme au volant de son bolide… Et de conclure au micro de « C à vous » : « L’argent fait que tu pètes les plombs… ». À l'époque, le célèbre animateur touchait 200 000 euros par semaine !

Contrairement à ses chroniqueurs pourtant, Cyril Hanouna ne semble pas penser que Vincent Lagaf’ ait pris le melon. Selon lui, ses doléances sont gages d’une volonté d’offrir le meilleur divertissement possible : « Vincent, il veut que tout soit carré de A à Z, c’est un gros bosseur ». 

Il faut rappeler que la star de C8, c’est Cyril Hanouna… et ce dernier avait bien prévenu depuis le début que personne ne « toucherait à son poste ». 

Estelle LAURE

À découvrir