France Dimanche > Actualités > Vincent Lagaf' : Il a retrouvé sa mère biologique !

Actualités

Vincent Lagaf' : Il a retrouvé sa mère biologique !

Publié le 30 mai 2016

Sur le plateau de Thierry Ardisson, l’ex-animateur de TF1, Vincent Lagaf', a raconté sa rencontre avec celle qui l’avait confié tout bébé à la DDASS…

Après nous avoir divertis durant tant d’années en animant des jeux sur TF1, ce clown né a décidé, en mars dernier, de disparaître de nos petits écrans pour se consacrer à une tout autre tâche : nous faire voler !

Vincent Lagaf’ met désormais son énergie au service de son Adrénaline Académie, l’école de flyboard qu’il vient d’ouvrir à Cavalaire-sur-Mer, et dont nous vous avons déjà parlé…

->Voir aussi - Vincent Lagaf' : Sa nouvelle vie sans télé

Contact

Ce nouveau sport né aux États-Unis et que Lagaf’ a importé chez nous, est la dernière passion de l’humoriste de 56 ans. Ce casse-cou au physique de baroudeur serait-il devenu indestructible ?

Peut-être mais il a tout de même montré son côté fragile et sa grande sensibilité dans l’émission de Thierry Ardisson, Salut les Terriens, sur Canal +, samedi 21 mai. L’ex-GO du Club Med y a évoqué un jour très important de sa vie : celui où il a retrouvé sa mère biologique !

Confié à l’âge d’un an et demi à un ingénieur chimiste et à sa femme, Vincent Rouil – son vrai nom – n’avait jamais rencontré celle qui lui avait donné la vie avant de le confier à la DDASS.

->Voir aussi - Vincent Lagaf' :  Un accident très spectaculaire !

« J’avais besoin de savoir un peu quel était le sang qui me coulait dans les veines, a-t-il raconté. Je voulais savoir pourquoi je m’étais retrouvé à l’Assistance publique. J’ai un peu cherché, j’ai trouvé assez facilement, j’ai eu un contact pas à 100 % agréable au premier abord, et puis, quand j’ai expliqué à la personne qui j’étais… Je l’ai appelée au téléphone et j’ai dit : “Je suis né le 30 octobre 1959 et je m’appelais Franck”. Là, il y a eu un blanc et elle m’a dit : “Oh mon Dieu ! Retrouvons-nous demain à telle heure, à tel endroit.” »

On imagine aisément à quel point cette rencontre a été bouleversante pour Lagaf’ ! Et si ce rendez-vous tardif avec ses origines a bousculé ses certitudes, il lui a aussi laissé un goût douteux… « Elle a mis six heures à me raconter ce qui s’était passé, et je n’aurais pas voulu être à sa place, donc, quelque part, je lui ai presque dit merci de m’avoir laissé à l’Assistance », a-t-il ajouté.

A-t-il eu envie de rester en contact avec sa maman ? Pas vraiment ! « On ne s’est pas revus après, a-t-il en effet ajouté. Je n’ai pas cherché. » Il faut croire que Vincent Lagaf' avait obtenu toutes les réponses aux questions qu’il se posait alors. Mais une chose est sûre : cet épisode malheureux ne l’empêchera pas de voler…

Clara Margaux

À découvrir