France Dimanche > Actualités > Vincent Lindon : “Être avec Mylène est très doux, très agréable !"

Actualités

Vincent Lindon : “Être avec Mylène est très doux, très agréable !"

Publié le 17 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Mylène Farmer et Vincent Lindon s'étaient croisées il y a plus de trente ans au cours Florent. La magie de la vie a fait le reste…

C'est un lien solide qui unit ces deux monstres sacrés… Un lien rare et qui aurait pu ne pas se former tant ils évoluent dans des univers diffé-rents ! Depuis Le Faucon, de Paul Boujenah, son premier film sorti en 1983, Vincent Lindon arpente avec talent la « planète cinéma ». De son côté, c'est surtout sur scène et en musique que Mylène Farmer exerce son métier d'artiste, pour le plus grand bonheur de ses milliers de fans qui ne manquent pas un seul de ses concerts. Des domaines bien distincts, donc, qui ne prédestinaient pas ces deux stars à se rencontrer et, surtout, à devenir si proches l'une de l'autre… « Être ami avec Mylène est très doux, très agréable, a pourtant confié le comédien sur Europe 1. Je l'aime énormément. »


Une superbe déclaration de la part du plus discret des hommes publics à la plus secrète des chanteuses ! Et, dans quelques jours, c'est sous le soleil de la Croisette que la belle rousse de 59 ans pourra retrouver son alter ego, lequel soufflera ses 62 bougies le 15 juillet prochain. L'extraordinaire performeuse fait en effet partie du jury du 74e Festival de Cannes – qui se déroulera du 6 au 17 juillet – où l'acteur va présenter son tout dernier film, Titane, de Julia Ducournau, en sélection officielle.

Un contexte complexe pour la jurée et le « jugé » qui, cette fois, ne joueront pas dans le même camp ! Malgré tout, gageons que rien ne risque d'entamer cette formidable histoire de trente ans, d'autant que la chanteuse, grande cinéphile, est une admiratrice absolue de son copain de toujours : « Vincent est un ami, a-t-elle expliqué sur le plateau du JT de France 2. Je le trouve courageux dans le choix de ses rôles. Pour moi, le cinéma est une parenthèse qui s'est ouverte il y a longtemps et qui ne s'est jamais refermée. »

Le héros de La Crise ne tarit pas non plus d'éloges à l'égard de l'interprète de Maman a tort : « On s'est connus, on était tout jeunes au cours Florent, a raconté Vincent Lindon sur Europe 1. On ne s'est pas vus pendant des années, on s'est revus, on s'est “re-pas vus”. C'est quelqu'un, on n'a pas besoin de se parler tous les jours. On a des crises, voilà. On peut se voir quatre fois dans le mois, cinq fois dans le mois, puis pas pendant deux mois. Mais c'est très doux, c'est très instructif. Elle est très intelligente, elle est très au fait des choses. »

Amis pour la vie et même bien au-delà, vous dit-on ! Car, entre ces deux-là, il y a bien davantage que quelques petites phrases bien placées dans les médias. Si la force des liens qui unissent deux personnes se juge par les actes, alors le moins que l'on puisse dire c'est que leur amitié est en titane justement ! Pour preuve : avant de tourner dans Ghostland, un film d'horreur de Pascal Laugier sorti en 2018, la chanteuse avait confié à son grand ami sa peur de ne pas être à la hauteur. « Son aide me fut précieuse, avait-elle alors assuré à nos confrères de Gala. Il m'a conseillé son coach. J'ai répété. Et puis, j'ai fait le grand saut dans le vide ! »

L'acteur était lui aussi revenu sur ce geste chevaleresque, tout en minimisant, avec son humilité et sa modestie naturelles, son intervention : « Alors, je ne lui ai pas prêté mon coach, d'abord parce que ce n'est pas mon coach, et deuxièmement parce que je n'ai pas de coach, avait-il déclaré, encore sur les ondes d'Europe 1. J'ai eu une fois, depuis que je fais du cinéma, quelqu'un qui m'a aidé, et Mylène, avec qui je suis très très très lié, paniquait comme une folle à l'idée d'aller tourner ce film en anglais, et je lui ai dit : “Écoute, j'ai quelqu'un avec qui j'ai travaillé récemment. Si tu veux, je te l'envoie.” »

Quant à la star française des shows à l'américaine, elle ne manque jamais une occasion de clamer son amitié pour celui qui avoue souvent ne pas se sentir légitime dans son métier, témoignant d'un défaut d'estime de soi totalement injustifié ! « Je ne pense pas qu'il faille avoir confiance en soi pour faire du cinéma, affirmait-elle ainsi, à nouveau sur France 2. Au contraire. Mais cela passe nécessairement par le regard d'un réalisateur qui en a l'envie. Et un bon script… »

Si ces artistes ne se livrent sur eux-mêmes qu'avec parcimonie, en revanche, ils deviennent très loquaces pour dire tout le bien qu'ils pensent l'un de l'autre ! Ainsi, toujours sur Europe 1, Lindon, qui s'était aussi exprimé dans le documentaire consacré à la chanteuse diffusé en 2015 sur TMC, Sur les pas dÕune ic™ne, livrait quelques indices sur la « vraie » personnalité de sa copine : « Elle n'est pas du tout comme les gens peuvent l'imaginer parce que c'est une star énorme et une icône, elle est très ancrée dans la vie, elle sait les choses, elle suit ce qui se passe. Elle est au fait, et moi j'aime les gens qui sont au fait. Mais seulement, elle n'a pas besoin de le crier sur tous les toits. »

Autant de compliments réciproques qui nous donneraient bien envie de leur décerner… la palme d'or de l'amitié !

Clara MARGAUX

À découvrir

Sur le même thème