France Dimanche > Actualités > Vincent (The Voice) : Une enfance cauchemardesque !

Actualités

Vincent (The Voice) : Une enfance cauchemardesque !

Publié le 12 mai 2017

Avant de devenir l’un des candidats les plus appréciés de l’émission The Voice, Vincent a connu des moments difficiles durant son enfance.

Samedi dernier, Vincent Vinel, le candidat malvoyant présent dans The Voice, a eu la bonne surprise d’être retenu par le membre du jury Mika pour participer aux épreuves en direct. Une très grande satisfaction pour le chanteur de 21 ans, très ému de poursuivre l’aventure. « C’est trop d’émotion d’un coup. Je ne m’attendais pas à ce que Mika me choisisse. La preuve je suis tout ému. C’est incroyable ce qu’il se passe", a confié le chanteur

Le jeune homme vit un véritable conte de fées dans le télé-crochet de TF1. Mais par le passé, tout n’a pas toujours été rose pour Vincent.

Lire aussi --> The Voice : Marvin Dupré “Kev Adams m’a lancé !”

Adopté dans un orphelinat bulgare à l’âge de trois ans, Vincent Vinel, né malvoyant, a vécu le reste de son enfance en France. Mais son handicap n’a pas toujours été facile à vivre, en particulier au contact des autres élèves. Des souvenirs douloureux qu’il raconte dans l’hebdomadaire Gala ce jeudi.

« Dans le système scolaire, quand t’es diffé­rent c’est diffi­cile. J’ai souf­fert de discri­mi­na­tion envers les handi­ca­pés, de moque­ries. Mais je suis quelqu’un d’émi­nem­ment posi­tif, je suis dans un élan vital de dépas­se­ment, je vais toujours de l’avant », dévoile l'artiste

Finalement, dans ce climat peu chaleureux, il a décidé de quitter les cours à la fin du collège. "Ce n’était pas mon truc, ça ne m’in­té­res­sait pas. Je n’étais pas mauvais", confie-t-il

Après avoir tenté un CAP accordeur de piano à Lille puis intégré une école de radio durant deux ans, il s'est lancé dans la musique. Grâce à l'oreille absolue, il peut rejouer n’importe quel air au piano. Un choix qui s’avère finalement payant puisqu’après avoir interprété des reprises dans la rue et dans des lieux publics, il s’est fait un nom dans le programme phare de TF1.

Lire aussi --> The Voice : Lou Mai “J’étais vraiment très impressionnée”

Espérons que sa belle étoile lui permette de succéder à Slimane au palmarès de The Voice.

Interprétation du morceau "Don't Stop Believin" du groupe Journey par Vincent : 

Cyril Coantiec

À découvrir