France Dimanche > Actualités > Vladimir Poutine : Tsar Academy !

Actualités

Vladimir Poutine : Tsar Academy !

Publié le 1 mars 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

La vidéo d'un opposant au pouvoir dénonce le train de vie délirant de Vladimir Poutine, dont la sphère privée demeure nimbée de mystère…

L'opposant Alexeï Navalny, en prison depuis son retour à Moscou le 17 janvier, n'aura pas attendu longtemps avant de lancer un ultime défi à Vladimir Poutine. Deux jours après son arrestation, le principal détracteur du Kremlin a mis en ligne une vidéo choc qui affiche déjà plus de 23 millions de vues sur YouTube, révélant le train de vie extraordinaire dont jouirait Poutine.


Cette enquête explosive, réalisée par sa fondation anticorruption de Navalny et enregistrée bien avant son incarcération, révèle que le président russe « obsédé par la richesse et le luxe » s'est fait construire une résidence de 1,12 milliard d'euros près de Guelendjik, station balnéaire sur la mer Noire. Certes, Poutine nie être propriétaire de cette maison, de loin la plus chère du monde, officiellement propriété du FSB, les services secrets russes, qu'il dirige, mais c'est là qu'il prend ses aises en toute discrétion.

Ce palais d'un faste ahurissant est digne d'un tsar. Complexe pharaonique d'une superficie totale de 7 000 hectares, soit « 39 fois la taille de Monaco », il compterait en plus d'une demeure des plus opulentes, des vignobles, une enceinte de hockey sur glace ainsi qu'un casino, un héliport et un amphithéâtre ! Le « néotsar » et sa cour jouissent aussi d'une immense discothèque avec aquariums géants, d'un théâtre et d'un tunnel dans la falaise avec accès direct à la plage. « Lénine réveille-toi, ils sont devenus fous ! » pourrait rechanter Michel Sardou.

Côté mobilier, dans son palais d'une surface de 12 000 m2, Vladimir Poutine aime à se prélasser dans des canapés à 45 000 euros pièce. Il se délecte aussi de mets raffinés autour d'une table à près de 33 000 euros. Dans ce château, même les commodités se doivent d'être luxueuses, agrémentées de brosses de toilette italiennes à 700 euros ou de supports de papier toilette à 900 euros !

Et après le sport, le réconfort ! Pour se délasser, le toujours fringant chef d'État de 68 ans dispose d'un spa délirant où se faire bichonner comme un pacha. Piscine, saunas, bains turcs : parfait pour recharger les batteries ! Le soir, quand Vladimir se retire dans sa chambre à coucher de 260 m2, il s'endort dans un lit à baldaquin digne de Nicolas Ier, tout en dorures et tentures précieuses. Pour les invités de passage, le palais compte une dizaine de chambres d'un luxe tapageur. Il faut dire que l'ancien agent du KGB en a les moyens. Soupçonné d'être l'homme le plus riche du monde avec une fortune estimée à plus de 200 milliards de dollars, à égalité avec Elon Musk qui, selon le classement de Bloomberg, est désormais à la tête d'un pactole de 201 milliards de dollars. Depuis son arrivée au pouvoir en 1999, celui qui a été investi pour la quatrième fois à la présidence de la Russie en 2018 s'enrichirait notamment, selon les dires de ses opposants, via un système de commissions et de pots-de-vin bien rôdé.

Officiellement, le patrimoine et les revenus de l'homme fort du pays n'ont rien de flamboyant, puisqu'il déclare ne posséder qu'un modeste appartement à Moscou, un pied-à-terre de 75 m2 à Saint-Pétersbourg et deux voitures Volga. Mais dès 2012, l'ex-député Boris Nemtsov affirmait dans un rapport que le président possédait 20 luxueuses maisons et palaces, 15 hélicoptères, 43 jets privés, une flotte de yachts et une inestimable collection de montres !

Dans sa vie intime aussi, Vladimir Poutine se comporte comme un empereur de toutes les Russies. Selon la presse étrangère, dès qu'il se lasse d'une de ses maîtresses, il la ferait « disparaître ». Ainsi la médaillée d'or aux JO d'Athènes Alina Kabaeva, avec laquelle le président russe entretenait une relation passionnée depuis 2008, n'a pas été vue en public depuis plus de deux ans. Il avait craqué pour la jolie athlète de trente ans sa cadette, alors qu'il était encore marié à Lioudmila Alexandrovna Chkrebneva. Il a divorcé en en juin 2013, après trente ans de mariage, de cette ancienne hôtesse de l'air, mère de ses deux filles, Maria et Ekaterina, 35 et 34 ans.

En 2018, on annonçait Alina enceinte. Elle aurait accouché de jumeaux en 2019, sous très haute protection au centre hospitalier Koulakov de Moscou. Selon Vanity Fair, Poutine l'aurait sorti des radars pour préserver son intimité et protéger ses enfants illégitimes en gentil papa poule qu'il serait… Une hypothèse qui en dit long sur la dualité du personnage…

Valérie EDMOND

À découvrir