France Dimanche > Actualités > William et Harry : L'impossible réconciliation !

Actualités

William et Harry : L'impossible réconciliation !

Publié le 23 mars 2020

.photos:bestimage

Lors de la fameuse commémoration du Commonwealth, l'Angleterre avait les yeux braqués sur les deux frères et leurs épouses, attendant désespérement que l'un d'eux fasse le premier pas...

Derrière leur père, les deux frères s'ignorent superbement, à l'instar de leurs épouses..

Il s'agissait d'une date fatidique attendue avec impatience par des millions de Britanniques. Mais hélas, ce lundi 9 mars, la Grande-Bretagne tout entière a assisté en direct à ce qui s'apparente à un terrible fiasco. D'un seul coup, tous les espoirs d'une nation se sont envolés… Ceux de voir les « Quatre Fantastiques », comme sont surnommés Harry, William et leurs épouses respectives, se réconcilier après des mois de tension induite par le « Megxit ». Cette fuite de l'actrice de Suits qui a préféré quitter le navire royal à peine deux ans après avoir épousé Harry !


Pourtant, même la reine Elizabeth avait voulu croire jusqu'au bout à une possible réconciliation. C'est raté ! De guerre lasse, la souveraine avait fini par accepter que les Sussex se libèrent de leurs engagements, à une condition : que le couple parti vivre à Vancouver au Canada revienne à Londres ce 9 mars, afin d'assister à la messe qui célébrait le Commonwealth.

Cette apparition publique devait donc être leur tout dernier engagement officiel en tant que membres de la « firme Windsor ». Mais les retrouvailles tant attendues, loin d'être chaleureuses, ont vite tourné au vinaigre. Dans l'abbaye de Westminster, ce jour-là, régnait une ambiance glaciale. Entre les deux frères fâchés qui n'ont eu de cesse de s'éviter, la tension était palpable.

Les photos qui ont inondé la presse britannique dès le lendemain parlent d'elles-mêmes. Durant toute la cérémonie, Harry et Meghan, arrivés main dans la main comme unis face à la meute, se sont tenus à l'écart, s'installant, avec ostentation en retrait derrière William et Kate. Et ces derniers n'ont même pas pris la peine de se retourner pour les saluer ! Comme pour montrer leur désapprobation, les Cambridge affichaient une mine renfrognée qui en disait long sur la rage qui les animait.

Face à tant de mépris et d'hostilité, le fils cadet de Lady Diana, les lèvres serrées, visiblement très tendu, ne semblait rêver que d'une chose : s'échapper au plus vite de cette ultime obligation qui offrait toutes les apparences d'un traquenard.

Seule Meghan affichait un air satisfait, un étrange sourire au coin des lèvres qui disait clairement : « J'ai gagné ! » Triomphante, la duchesse de Sussex, époustouflante de beauté, rayonnait. À l'inverse, Kate, les traits tirés, semblait pétrie de haine et de jalousie. Le contraste s'affichait jusque dans les tenues des deux jeunes femmes. La sublime Meghan drapée dans un élégant ensemble vert, teinte de l'espérance, s'opposait à sa rivale, plus hautaine que jamais, rongeant son frein dans un tailleur rouge sang. Une manière pour elle d'exprimer toute sa colère envers ces deux frondeurs qui n'ont pas hésité à tout envoyer balader…

Pas un regard, pas un geste tendre, n'a été échangé entre les deux frères jadis si liés ! La rupture, quoique prévisible, faisait peine à voir. Diana, leur maman adorée, qu'ils ont perdue très jeunes, n'aurait sûrement pas voulu ça ! Aujourd'hui, c'est tout le royaume qui assiste, impuissant, au déchirement d'une fratrie si chère à son cœur.

Quant à la reine, on imagine sans peine sa douleur de voir ainsi son petit-fils l'abandonner à 93 ans, la privant en même temps d'Archie, son arrière-petit-fils de dix mois, qu'elle n'aura pas la chance de voir grandir.

HARRY ET MEGHAN ONT MÊME ÉTÉ SNOBÉS PAR LA REINE.

Aussi, est-ce pour se venger qu'Elizabeth n'a pas daigné inviter le prince Harry et Meghan Markle à la fête qui a suivi le service ? Un affront qui les aurait profondément attristés et qui n'a assurément fait que les conforter dans leur décision de s'envoler vers d'autres cieux plus accueillants…

Valérie EDMOND

À découvrir