France Dimanche > Actualités > William : “Ma mère me manque chaque jour”

Actualités

William : “Ma mère me manque chaque jour”

Publié le 23 septembre 2016

Pour réconforter un enfant, orphelin comme lui, le prince William a pour la première fois évoqué la douleur de la perte d’une maman…Pour réconforter un enfant, orphelin comme lui, le prince William a pour la première fois évoqué la douleur de la perte d’une maman…

Il est des blessures qui ne cicatrisent jamais. Même si le temps finit par apaiser un peu la douleur et les larmes, certains drames vous marquent à jamais au fer rouge. Alors essayez d’imaginer ce qu’ont pu éprouver, le dimanche 31 août 1997, William qui n’avait alors que 15 ans, et Harry, à peine 13, lorsqu’ils ont appris qu’ils ne reverraient jamais plus leur mère adorée, la princesse Diana.

On se souvient combien la nouvelle de sa mort avait ému le monde entier. Sa vie et celle de son compagnon, Dodi Al-Fayed, avaient été fauchées lors du terrible accident de voiture, provoqué par une course-poursuite avec des photographes, dans le tunnel du pont de l’Alma à Paris. Un drame qui a avant tout traumatisé les petits princes, si attachés à leur maman.

->Voir aussi - Prince William : Il a perdu son "père" !

Ce jour-là, le destin de ces deux enfants a basculé. Ils ont pris conscience que Diana ne serait plus jamais là pour les protéger et les aider à devenir des hommes accomplis. Ils ont dû grandir sans elle, mais ont su se montrer dignes de la mémoire de la Princesse des cœurs, en perpétuant ses valeurs et ses combats.

Et nul doute qu’aujourd’hui, où qu’elle soit, elle est sûrement très fière d’eux. Celle qui aurait fêté ses 55 ans le 1er juillet dernier demeure dans les cœurs et les pensées de ses fils. Après un séjour estival en France, William et Kate ont rejoint Londres fin août, afin de soutenir l’association YoungMinds, le premier organisme en charge du bien-être émotionnel et la santé mentale des enfants et des jeunes, au Royaume-Uni.

Habituellement très discret lorsqu’il doit évoquer sa mère, le prince William s’est cette fois livré comme jamais, afin de réconforter un adolescent.

Le mercredi 24 août, le couple princier, en visite au centre de soins Keech Hospice Care, a été bouleversé par une touchante rencontre. Pour sécher les larmes d’un orphelin, sous le regard compatissant de son épouse, William n’a pas hésité à partager sa peine avec un enfant qui, comme lui, a perdu sa maman : « Je sais ce que tu ressens, ma mère me manque tous les jours et ça fait vingt ans qu’elle est morte. »

Le lendemain, présent au centre d’appel téléphonique pour rencontrer les volontaires qui aident les parents en détresse, le futur roi d’Angleterre était moins à l’aise que Kate pour prendre les appels. William a demandé : « Puis-je avoir un cas facile, s’il vous plaît ? Sinon je risque de verser un torrent de larmes. »
Nina Collombe

À découvrir