France Dimanche > Actualités > William Sheller : Il sauve ses enfants des griffes d’une secte

Actualités

William Sheller : Il sauve ses enfants des griffes d’une secte

Publié le 15 juin 2018

Le fils et la fille de William Sheller l’ont appelé au secours, car leur mère était déjà sous influence.

Après trois ans d’absence, l’interprète du tube Un homme heureux a rassuré ses fans et expliqué les raisons de son silence, qui semblent liées à une insatisfaction chronique.

On se souvient en effet que, fin 2015, William Sheller s’était montré très critique au sujet de son dernier album, Stylus. Et ce n’était pas de la fausse modestie.

« J’étais sur un lit d’hôpital avec des tuyaux en plastique et des perfs dans tous les sens, a raconté le gentleman de la chanson française, dans les colonnes de Paris Match. Et pendant ce temps, des crétins s’amusaient à bricoler mes sons. De toute façon, on ne fait pas un album quand on est malade. »

Et personne n’a oublié qu’en 2016, lors de sa dernière participation à une émission télévisée, à l’occasion des Victoires de la musique, l’artiste avait beaucoup hésité avant d’aller chercher le prix récompensant ses 40 années de carrière.

Le compositeur et interprète de 71 ans expliquait qu’à l’époque, il était devenu
« une espèce de monstre, un Quasimodo bouffi de flotte ».

Menaces

En effet, William Sheller souffrait alors d’une arythmie cardiaque et d’un œdème pulmonaire dus à un burn-out, provoqué par l’enchaînement de 200 concerts et un album « mal foutu ».


Conscient que ses excès des années 60 et 70, avec ses sorties en boîte de nuit et sa consommation de cocaïne, ne sont pas étrangers à ses graves problèmes de santé, il avoue cependant aujourd’hui avoir été meilleur artistiquement quand il se poudrait le nez !

Le chanteur de Dans un vieux rock’n’roll s’est également confié sur sa vie de famille, qui n’a pas été un long fleuve tranquille.

Alors que William était séparé de leur mère, ses jeunes enfants l’ont appelé au secours, pour lui demander s’ils pouvaient vivre avec lui.

« Je leur ai dit de venir tout de suite, a-t-il déclaré dans le même magazine. Le lendemain matin, j’étais à la gendarmerie : “Mes enfants sont venus hier me demander asile parce que leur mère est sous influence d’une secte religieuse.” »

Recevant des menaces, William est obligé d’engager des gardes du corps pour accompagner Johanna et Siegfried à l’école.

« Six mois plus tard, a-t-il ajouté, leur mère est allée au commissariat pour se plaindre que ses enfants avaient disparu. Les policiers lui ont répondu : “Mais madame, on le sait, ils sont même chez leur père […]. Vous avez pris votre temps pour signaler leur disparition…” »

Aujourd’hui, Johanna est âgée de 46 ans et fréquente épisodiquement sa maman, alors que Siegfried, 43 ans, ne l’a jamais revue.

Mais que les fans du chanteur se rassurent : l’un des plus pudiques et discrets des artistes français devrait revenir à la musique en famille, puisqu’il a très envie de travailler avec son petit-fils, qui lui a fait découvrir « plein de sons » !

Nina COLLOMBE

À découvrir