France Dimanche > Actualités > William Sheller : Son addiction à la cocaïne !

Actualités

William Sheller : Son addiction à la cocaïne !

Publié le 23 mai 2018

Cette semaine, William Sheller révèle avoir été accroc à la cocaïne au cours de sa vie.

« Quelque soit l’enjeu, je veux être un homme heureux », chante William Sheller en 1991… C’est peut-être cette recherche incessante du bonheur qui l’a poussé à un moment de sa vie, lentement mais sûrement, dans l’enfer de la drogue dure…

Dans un entretien pour Paris Match, le chanteur, aujourd’hui âgé de 71 ans, a révélé « s’être bien poudré le nez » au cours de sa vie. S’il assure n’avoir « jamais été du genre à vouloir traverser Paris à genoux pour trouver un gramme », la cocaïne semble avoir été, pendant longtemps, un élément indissociable de sa vie. Pour le jeune homme de vingt ans à l’époque, il n’y a aucun doute : être drogué lui permettrait d’être « réellement meilleur » pour écrire et composer.


Pourtant, c’est bien sans drogue, puisqu’il assure avoir arrêté depuis les années 1970, que l’homme composera quelques-uns de ses plus grands titres comme « Un homme heureux » ou encore « Les miroirs dans la boue » (1986).

Fort de ses quarante années de carrière qui lui ont donné le statut de monument de la chanson française, il a reçu le prix de « Victoire d’honneur » à la cérémonie des « Victoires de la musique » en 2016. Sur scène est alors monté un homme fatigué et pas au mieux de sa forme comme il le révèle aujourd’hui. À l’époque, il souffrait d’une « arythmie cardiaque doublée d’un oedème pulmonaire qui remplissaient [ses] poumons de flotte ». « J’ai payé mes excès », assure-t-il, fataliste, persuadé que ses « problèmes cardiaques viennent de là ».

Malgré cette erreur de parcours pas de doute que ses fans sont encore aujourd’hui « fier[s] et fou[s] de [lui] ».

Julia NEUVILLE

À découvrir