France Dimanche > Actualités > Yannick Alléno : Dévasté par la mort de son fils !

Actualités

Yannick Alléno : Dévasté par la mort de son fils !

Publié le 25 mai 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Antoine avait 24 ans et la vie devant lui. Il est mort ce 8 mai, assassiné par un chauffard, délinquant et multirécidiviste.

Père et fils étaient aussi unis professionnellement. Que les enfants enterrent leurs parents est déjà une souffrance. Mais que l'inverse survienne demeure une indicible douleur que personne ne souhaiterait à son pire ennemi.

C'est pourtant ce sort funeste qui a frappé Yannick Alléno, chef multi-étoilé, dont le fils Antoine commençait à suivre ses traces, en tant que patron du restaurant « Burger, Père et Fils ».

Nous sommes dimanche dans le VIIe arrondissement parisien, à l'angle de la place de la Résistance et de l'avenue Bosquet. Il est plus de 23 heures et Antoine Alléno, emmenant une jeune femme sur son scooter, s'arrête au feu rouge. La nuit est belle et s'annonce tendre pour les deux amoureux.

C'est alors que surgit soudain une Audi RS6, un véritable bolide roulant à grande vitesse. Le conducteur fait-il seulement mine de freiner ? Non, il tente de se faufiler entre le scooter et un taxi, attendant lui aussi patiemment que le feu passe au vert. Résultat, il percute les deux véhicules. Le chauffeur du VTC et l'amie de Yannick Alléno, malgré de multiples contusions, s'en sortiront ; mais pas ce fils tant aimé, qui rendra l'âme sur place, malgré les efforts désespérés des secours.

L'enfant du chef multi-étoilé était lui-même patron d'un restaurant.

Et que fait le chauffard ? Au lieu de tenter de réparer l'irréparable, il s'enfuit en courant… pour être rapidement rattrapé par les policiers. Il devient vite évident que son profil n'a rien du simple conducteur maladroit et pris de panique. À seulement 24 ans, le fuyard affiche déjà un casier judiciaire impressionnant. À en croire TF1, « il fait partie de la “communauté des gens du voyage” et s'appelle Francky D. » Toujours selon les mêmes sources, l'éthylomètre révèle aussi qu'il a « 1,30 gramme dans le sang… »

Le Parisien du 11 mai le confirme. Interrogé par les policiers lors de sa garde à vue, Francky D. « était tellement ivre qu'il est incapable de se souvenir des conditions dans lesquelles il a provoqué le drame ». Le Figaro rapporte de son côté que « le suspect, âgé de 24 ans, était recherché pour une peine de prison à purger ». Quant à la voiture qu'il conduisait, il l'avait volée dans un restaurant huppé du quartier, grâce à un faux ticket de parking.

Si Antoine Alléno, jeune espoir de l'art de vivre à la française, avait été victime d'un banal accident de la route, ça aurait déjà été terrible. Mais là, le chagrin des parents relève de l'insupportable. Car si le meurtrier avait été à sa vraie place – c'est-à-dire en prison – le drame aurait pu être évité.

Dans son malheur, affluent néanmoins les soutiens : ceux des confrères du père dévasté. Le chef Guy Savoy (trois étoiles) : « Aucun mot ne peut décrire le drame qui t'endeuille, très cher Yannick Alléno ». Michel Sarran (deux étoiles) affirme être encore « sous le choc d'un tel drame », tandis que Mohamed Cheikh, récemment sorti vainqueur de Top Chef, une émission à laquelle Yannick était parfois invité, ne parvient plus à dissimuler sa « grande tristesse ».

La première personnalité politique à réagir a été Rachida Dati, maire du VIIe arrondissement : « Encore un drame de l'impunité ! L'impunité est en train de faire de ce pays une vaste zone de criminalité sans limite aux dépens des femmes, des pères, des mères, des enfants. »

“Francky D. était tellement ivre qu'il ne se souvient de rien.”

Sur la façade du restaurant, « fermé pour une durée indéterminée », des fleurs témoignent de la compassion d'anonymes.

Mais ces belles paroles, aussi sincères soient-elles, ne pourront jamais panser de telles blessures. Pour Antoine Alléno, la vie ne faisait que commencer. Pour Yannick Alléno, enfant d'humbles bistrotiers franciliens, devenu l'un des meilleurs ambassadeurs mondiaux de la gastronomie française – ayant un temps vécu en couple avec la chanteuse Patricia Kaas avant de refaire sa vie avec une sculptrice de renom, Laurence Bonnel –, le rideau semble être tombé à jamais. Sur ses fourneaux. Sur sa vie aussi.

Églantine LEFEBVRE

À découvrir