France Dimanche > Actualités > Yvan Attal : Hypocondriaque au dernier degré !

Actualités

Yvan Attal : Hypocondriaque au dernier degré !

Publié le 27 juillet 2015

Yvan Attal s'est enfermé durant de longues années dans l'hypocondrie. L'acteur a craint la maladie jusqu'à en faire des crises de panique !

Tenté par le vide alors même qu'il était enfant, Yvan Attal a de tout temps était hanté par la mort. Alors même qu'il commençait à faire parler de lui, jusqu'à être nommé "acteur le plus prometteur de sa génération", le comédien en proie à la peur de ne pas être à la hauteur est tombé malade...

Yvan Attal est un acteur à succès. Très tôt remarqué pour sa performance dans Un monde sans pitié, l'acteur enchaîne les castings et les succès. A la vie comme à la scène, tout lui sourit. Alors qu'il rencontre la femme de sa vie, Charlotte Gainsbourg avec qui il aura trois enfants, le comédien est pourtant en proie aux doutes. Et s'il ne méritait pas tout cette joie, tout ce bonheur ? Et si tout cela lui était enlevé ? D'un seul coup, tout se met à tourner dans sa tête. Des milliers de questions sans réponse l'assaillent. En réalité derrière son sourire incandescent, Yvan Attal cache une véritable blessure, celle de passer pour un usurpateur. Bourré de talent et sacré meilleur espoir masculin, l'artiste ne se sent pourtant pas à sa place. Comme il l'expliquait lui même en juillet 2014 : "J'ai eu des angoisses de mort, dès tout petit" et le fait d'avoir eu "du succès très vite" ne l'aurait pas aidé à faire le deuil de son passé d'angoissé. Alors, Yvan Attal persuadé de ne pas mériter son succès attrape le syndrome d'Argan : il devient malade imaginaire !

Atteint d'hypocondrie jusqu'au point de devoir tout vérifier y compris les check-up des médecins "(je) faisais refaire mes analyses quand elles étaient bonnes, de peur que le laboratoire soit passé passé à côté de quelque chose" comme il s'en est ouvert au JDD dimanche dernier, Yvan Attal s'enferme alors dans un cercle maladif. "Je me disais, alors : pourquoi moi? est-ce mérité? suis-je un escroc? (...) On se sent tellement coupable qu'on se dit que l'on va tôt ou tard payer l'addition" analyse-t-il a posteriori. L'amour de sa femme et de ses enfants lui a permis de s'en sortir et d'accepter cette soudaine célébrité, Yvan Attal aujourd'hui va mieux. "Je suis moins hypocondriaque" a-t-il déclaré, soulagé, à nos confrères du JDD.

Célia de Veyle

À découvrir