France Dimanche > Actualités > Yves Duteil : "J'ai découvert la prière lors de la maladie de ma femme"

Actualités

Yves Duteil : "J'ai découvert la prière lors de la maladie de ma femme"

Publié le 1 décembre 2015

yves-duteil-300x200

La carrière d'Yves Duteil décolle en 1977 avec l'album Tarentelle et une chanson qui restera à jamais dans les coeurs, Prendre un enfant par la main. Deux ans auparavant, le parolier faisait une rencontre déterminante avec Noëlle, la femme de sa vie : il lui doit tout !

Le 25 juin dernier, Yves Duteil fêtait ses 40 ans de mariage avec sa muse ! Invité de Frédéric Zeitoundans l'émission Melody de ma vie sur Melody TV, le chanteur est revenu sur une histoire d'amour inébranlable née de ses débuts difficiles dans la chanson. "Sans ma femme Noëlle, affirme-t-il, je n'aurais jamais fait cette carrière, c'est vrai. Je le dis haut et fort."

Avant de la rencontrer, Yves Duteil était cantonné aux premières parties d'éternelles vedettes comme Claude François, Joe Dassin, Hugues Aufray, Thierry Le Luron ou Michèle Torr. Son premier album en 1974, L'écritoire, avait reçu un bel accueil, Quand on est triste avait même été consacrée meilleur chanson au festival de Spa, mais sa carrière ne décollait pas...

"Sans ma femme Noëlle, je n'aurais jamais fait cette carrière"

Comme l'écrit son biographe Jean Théfaine, c'est sa rencontre avec Noëlle qui change tout ! "On a commencé à s'organiser, lui confiait-il ; à proposer des récitals beaucoup plus modestes, où il y avait cinquante personnes, mais qui venaient pour moi. Là, j'ai vraiment commencé à apprendre mon métier."

L'année suivant leur mariage, 1976, Yves sort son second album, J'attends, etobtient le prix Jeune Chanson décerné par le Haut Comité de la Langue Française. Gérard Violette, directeur du Théâtre de la Ville à Paris, le repère alors et lui propose de concevoir un spectacle, en tête d'affiche ! Ce sera l'album Tarentelle, le titre Prendre un enfant et des ventes de plus 1 300 000 exemplaires aujourd'hui !

Sa femme Noëlle ne le quittera jamais ! Elle sera même son adjointe au conseil municipal de Précy-sur-Marne, une commune de 500 habitants dans la campagne de Seine-et-Marne dont Yves fut le maire de 1989 à 2014.

"Je ne cesse de la découvrir"

"Non seulement je suis amoureux, confie-t-il à Frédéric Zeitoun, mais je suis admiratif. Parce qu'elle aussi a traversé des épreuves extrêmement difficiles, qui m'ont obligé à sortir de moi-même pour aller à sa rencontre et à sa découverte. Je le dis toujours : "Je ne cesse de la découvrir". Je vis toujours avec une spiritualité de retard sur elle, elle est incroyable ! Je n'arrête pas de découvrir des aspects différents, elle m'émeut énormément ; le sourire que j'ai rencontré quand je l'ai rencontrée a toujours révélé d'autres secrets. Des choses que je ne connaissais pas d'elle. Je me suis rendu compte que quand on vit à côté de quelqu'un, on vit avec un inconnu ou une inconnue, et c'est la meilleure manière de continuer à le respecter, à le découvrir, parce qu'on accepte de le regarder un peu différemment à chaque fois, et de découvrir sa richesse, et d'autres raisons de l'aimer".

"Je ne savais plus quoi faire, j’étais désemparé"

Yves Duteil raconte aussi l'époque où Noëlle est tombée gravement malade et comment la religion l'a aidé à surmonter cette terrible épreuve. "J’ai découvert la prière lorsque mon épouse Noëlle était malade, confie-t-il. Je ne savais plus quoi faire, j’étais désemparé, et je me suis aperçu que je priais. J’en ai déduit que je croyais et que je croyais à la force de la prière, donc je n’ai plus résisté à cette chose irrationnelle, qui s’est imposée à moi à ce moment-là".

C'est peut-être cette expérience qui a poussé Yves et Noëlle, aujourd'hui rétablie, dans l'aide humanitaire. En 1990, ils avaient fondé A.P.R.E.S., une association pour le reboisement des espaces sinistrés, parce que de terribles incendies avaient ravagé la Corse, la terre natale de leur fille Martine. Désormais, toujours plus décidés à se consacrer aux autres, Yves et Noëlle oeuvrent main dans la main à l'Assistance aux Populations et Réhabilitation des Espaces Sinistrés. Après le Tsunami qui avait frappé toute l'Asie du Sud-Est, ils sont même parvenus à ouvrir une école au sud de Pondichéry : Apres School. Elle est gérée avec passion par le frère de Noëlle, Lionel Mallard.

Le 13 décembre prochain, Yves Duteil sera dans la région Rhône-Alpes pour le festival des Spectacles de Noël de Firminy. Pour tous ses fans, c'est une occasion rêvée d'obtenir quelques best-of signés de la main du chanteur, mais aussi de participer à la scolarisation des enfants délaissés de notre planète !

Stéphane Joly

À découvrir