France Dimanche > Actualités > Yves Rénier : Sa femme se confie sur leur « dernière nuit »

Actualités

Yves Rénier : Sa femme se confie sur leur « dernière nuit »

Publié le 14 avril 2022

.photos:patrick-bernard-/-bestimage

Yves Rénier, que l’on connaissait surtout pour son rôle du commissaire Moulin, nous a quittés il y a moins des suites d'un an d’un malaise cardiaque à l’âge de 78 ans. Karin, sa veuve, se confie sur ses derniers instants et revient sur cette douleur qu'elle vit depuis et qu'elle considère comme similaire à celle d’un « camion » qui fonce sur elle.

Le commissaire Moulin nous quittait le 24 avril 2021 laissant derrière lui femme et enfants. Le comédien décédait à l’âge de 78 ans des suites d’un malaise cardiaque. Moins d’un an après sa disparition, Karin, sa veuve, se confie avec émotion à nos confrères de Gala sur les derniers moments de son cher époux.


Après 59 ans de carrière et 42 films à son actif, Yves Rénier nous quittait donc soudainement l’année dernière. Découvert dans le Comte de Monte-Cristo, l’acteur n’avait plus quitté les plateaux de tournage jusqu’à s’éteindre. On le voyait pour la dernière fois, derrière nos écrans, dans La traque, un film inspiré de l'affaire Michel Fourniret.

C’est aux côtés de Karin, à leur domicile de Neuilly-sur-Seine, que le comédien qui avait aussi la casquette de réalisateur est décédé. Pour Gala, sa veuve se souvient : « Au moment où c'est arrivé, j'étais tétanisée. Je rentrais d'un dîner avec une amie et je l'ai découvert dans la salle de bains ». « J'ai même fait une chose que je n'imaginais pas faire un jour, cette nuit du 23 au 24 avril, je l'ai passée avec lui. Notre dernière nuit », ajoutait Karin.

La veuve de l’acteur totalement chamboulée par la prise de conscience de ce qui venait d’arriver se rappelle être sortie « pieds nus, au milieu de la rue ». « Quand j'ai hurlé, Oscar, mon plus jeune fils qui était à la maison - Jules était à Biarritz -, a tout de suite compris. C'est lui qui a tout pris en main. Il a appelé le Samu, a commencé à lui faire un massage cardiaque, du bouche-à-bouche », poursuivait-elle. D’autant plus que Karin n’a pas tout de suite compris que son époux était décédé… « Je me disais : 'Ce n'est pas ma vie ça, je ne suis pas là, il ne se passe pas ça'. C'est comme si un camion fonçait sur moi sans que je puisse me dégager... C'est ça, je me suis pris un camion dans la figure », confiait-elle.

Presqu’un an plus tard, l’épouse du commissaire Moulin ne parvient pas à tourner la page et avoue avoir gardé leur « tanière » intacte. « J'ai encore tout son dressing. Je n'ai pas voulu que l'on change la taie de son oreiller. De temps en temps, j'y pose ma tête et le respire », révélait-elle. Et de conclure : « Quand je ne vais pas bien, je rentre ici, je rentre chez nous. Parfois, j'ai l'impression que je vais voir Yves sortir de son bureau… ».

Kahina Boudjidj

À découvrir