France Dimanche > Actualités > Dick Rivers : Il a perdu son âme sœur !

Actualités

Dick Rivers : Il a perdu son âme sœur !

Publié le 14 juin 2018

rivers-dick-20190611

Avec Mouche, Dick Rivers aura vécu treize années de bonheur. Mais sa rencontre avec Babette aura eu raison de leur amour.

La série noire continue pour le rocker. Après Johnny, puis France Gall, la mort a frappé de nouveau, lui arrachant, le 18 mai, celle qui a été sa compagne pendant treize ans et qui est restée sa plus fidèle collaboratrice. 

Si, pour l’état civil, elle s’appelait Monique, pour le reste du monde, elle était Mouche.

C’est en 1966 que Dick Rivers rencontre cette pétillante rousse aux yeux vers qui travaille alors dans la production musicale, maman d’une petite Natala.

Le chanteur a 21 ans, un fils, Pascal, né de son premier mariage avec Micheline, et déjà une longue carrière derrière lui.


Il a connu le succès avec Les chats sauvages, groupe qu’il a fondé, à 16 ans, avec Jean-Claude et Gérard Roboly, en 1961, avant de se lancer en solo, l’année suivante. Mouche, qui connaît bien le monde du show-biz, s’avère une aide précieuse.

Elle le révèle aussi, en tant que père, puisqu’il s’attache à Natala au point de l’adopter.

Courant des années 70, Hervé Forneri – le vrai nom de Dick – et Monique se disent « oui » pour le meilleur.

Ils forment un couple uni, lié par la musique.

Mais en 1979, alors qu’il boit un verre dans un club à Toulouse, Dick tombe sous le charme d’une jeune fille aussi blonde que Mouche est rousse.

Babette, 18 ans, ne croit pas le chanteur quand il lui dit qu’il veut la revoir, et part en vacances en Italie en lui donnant un faux numéro de téléphone.

Pourtant, à son retour, elle retrouve Dick au club où ils s’étaient rencontrés.

Passion

Comme ce dernier le confiera des années après : « Tout allait pour le mieux entre Mouche et moi. Mais quand j’ai vu Babette, ça a été le coup de foudre. J’ai tout de suite vu que, dans cette coquille, il y avait une perle. »

Déchiré, le rocker se partage entre les deux femmes : « Je me sentais honteux de tromper Mouche, car je ne supporte pas le mensonge. »

Troublant :  Babette lui annonce qu’elle est née un 13 septembre, comme sa rivale !

Elle aussi vit très mal cette liaison cachée : « C’est une femme magnifique. Je me disais : “Je ne peux pas la faire souffrir, elle ne m’a rien fait.” »

Mouche mettra elle-même fin à ce cruel dilemme, suggérant à son époux de vivre sa passion. Dans l’espoir qu’il revienne…

Dick n’est jamais revenu.

Mais comme l’a raconté Babette à Ciné Revue, les deux femmes sont devenues les meilleures amies du monde !

« On passe les Noëls ensemble et beaucoup d’autres moments. Elle a refait sa vie avec Jean-Gilles, une personne sublime et qu’on adore aussi. Il n’y a jamais d’embrouilles entre nous. »

Pendant seize ans, Mouche s’est occupée de la gestion et l’administration des Studios Alice Dona fondés par son amie chanteuse en 1988, tout en restant très impliquée dans la carrière de Dick.

Nul doute que cette femme discrète et généreuse, incinérée samedi 19 mai au cimetière du Père-Lachaise à Paris, manque au rocker et à Babette.

Plus qu’une amie, c’est une sœur qu’ils pleurent aujourd’hui.

Lili CHABLIS

À découvrir