France Dimanche > Témoignages > Adriani Vastine : Sur le ring, il a boxé pour son frère !

Témoignages

Adriani Vastine : Sur le ring, il a boxé pour son frère !

Publié le 18 mars 2016

Un après la disparition d’Alexis dans le crash des hélicoptères de “Dropped”, son Adriani Vastine remporte l’or aux championnats de boxe amateur.

Le 19 février, il décrochait la médaille d’or aux championnats de France de boxe amateur. Au Cirque d’Hiver à Paris, le Normand de 31 ans, a battu aux points le jeune Bengoro Bamba en finale, dans la catégorie des moins de 75 kg. Dès l’annonce de sa victoire, Alain Vastine, son père et entraîneur, est monté sur le ring et a partagé sa vive émotion : « Ce titre, je le dédie à mon fils et à ma fille. » Alors que sa voix se brisait en prononçant ces derniers mots, la salle tout entière a acclamé le nouveau champion.

Car ce triomphe est très particulier aux yeux du père et de son fils. À travers cette victoire, Adriani Vastine a voulu rendre hommage à son frère cadet, Alexis, médaillé de bronze en boxe aux Jeux olympiques de Pékin, décédé le 9 mars 2015, dans le crash des hélicoptères sur le tournage de l’émission Dropped, en Argentine, et à sa petite sœur Célie, morte dans un accident de voiture deux mois plus tôt.

->Voir aussi - Dropped : Le père d'Alexis Vastine accuse la production !

Tatouages

Après avoir longuement étreint son papa, l’athlète a déclaré : « Je me suis donné à fond pour décrocher cette ceinture, pour mon frère, ma sœur et aussi mon père. Je n’ai pensé qu’à eux, mais ça, je pense qu’ils le savent déjà. »

Adriani est en effet persuadé que sa fratrie le soutient. Et pour garder les siens près de lui, il s’est fait tatouer leurs prénoms à l’intérieur de son avant-bras. « J’ai travaillé de mon bras gauche, a-t-il confié après son combat, au micro d’iTélé. J’ai fait graver mon frère et ma sœur sur ce bras-là, du côté du cœur, et c’est peut-être eux qui m’ont aidé, je le pense. »

->Voir aussi - Alexis Vastine : La trajectoire tragique d'un boxeur maudit !

Pourtant, le boxeur, qui souffre depuis six mois d’une inflammation du tendon de la main, n’était pas au mieux de sa forme, face au jeune Francilien de 21 ans. Mais, guidé par l’amour de son clan et motivé par le désir de rendre hommage à la mémoire de Célie et d’Alexis, il a donné le meilleur de lui-même.

Alain peut être fier de son fils si courageux, et oublier enfin les idées suicidaires qu’il avait évoquées juste après avoir vécu sa double tragédie familiale.

Aujourd’hui, Adriani Vastine n’a qu’une idée en tête : faire partie de la sélection française issue des prochains tournois de qualifications aux Jeux olympiques de Rio. Comme son frère en rêvait, il souhaite rapporter une nouvelle médaille olympique dans la famille Vastine.

Nina Collombe

À découvrir

Sur le même thème