France Dimanche > Témoignages > « Ancienne danseuse de cabaret, je fais aujourd'hui danser mon caniche »

Témoignages

« Ancienne danseuse de cabaret, je fais aujourd'hui danser mon caniche »

Publié le 24 août 2011

« Une pure folie, je sais. Son petit smocking sur mesure m'a coûté 150 euros, autant que sa veste de flamenco. Je ne compte plus les cravates que je lui ai offertes. Sans compter les produits de beauté ! Pour mon compagnon, je suis prête à tout. Grâce à lui, ma vie a changé. Même si, au premier abord, cela surprend... Car, D'Jakson, mon fidèle partenaire, n'a que 2 ans. Et surtout, c'est un chien ! Un caniche bicolore, précisément, que j'ai transformé en mannequin sur pattes.

Depuis qu'il a posé pour ses premières publicités, je lui ai même constitué un book : D'Jakson dans une boutique de lingerie, D'Jakson dans une bijouterie, D'Jakson devant une voiture de luxe... Grâce à lui, j'ai déjà participé à une dizaine d'émissions de télévision cette année, comme “C'est ma vie“ sur M6, “Confessions intimes“ sur TF1 ou “la Folle route“ avec Magloire et Vincent MacDoom. Et, point d'orgue, mon caniche et moi avons surtout participé ensemble au casting de l'émission “La France a un incroyable talent“, sur M6, où nous avons été retenus !

Nous retrouverons les studios de M6 à partir de fin août, quand Dave sera remis de son opération du cœur. J'ai hâte de montrer mon numéro au jury. Je suis habillée en zèbre de la tête aux pieds et D'Jakson est lui aussi “déguisé“, à sa façon, par un toiletteur professionnel. Pour l'occasion, j'ai préparé une chanson et une petite chorégraphie sur le thème : “Caniche zébré, zèbre caniche“. Cette participation me tient d'autant plus à cœur que c'est une performance artistique : je suis une jeune grand-mère qui n'a jamais oublié son passé de danseuse de cabaret ! Mon chien m'a donné une deuxième jeunesse. Je me suis même amusée à enregistrer une chanson avec lui, pour que notre duo puisse se “produire“ en boîte de nuit. Il a bien retenu sa partition...

Vous appelez cela une vie de chien ? J'aurai toujours des détracteurs, je le crains. Pourtant, je peux vous garantir que mon compagnon a la belle vie. Vu le prix du toiletteur, je ne lui demande qu'un sacrifice : il est souvent interdit de baignade en Corse, où nous habitons. À part cela, il est vraiment gâté. Je lui ai même décoré sa propre chambre dans notre maison ! C'est une petite star qui le vaut bien. Il est beaucoup sollicité pour des photos. Plusieurs commerçants souhaitent le choisir comme égérie.

Je suis certaine qu'il y trouve son compte car il a développé une relation privilégiée avec sa maîtresse et il ne me quitte pas d'une semelle. Et on ne peut pas m'accuser de gagner de l'argent sur son pelage : je n'ai toujours pas fait fortune grâce au showbiz ! Tout ce que je gagne, c'est des moments de joie, ce qui n'est déjà pas mal. Si je culpabilise, c'est seulement à l'égard de mes autres chiens, que je ne vois pas assez à mon goût. Mais pas question de les délaisser : cet été, j'ai même engagé une nounou pour s'en occuper ! »

Propos recueilli par Céline Jury

À découvrir

Sur le même thème