France Dimanche > Témoignages > Jean-Claude Lebrun, Caen (Calvados) : “Mon chat de SDF est devenu une star de cinéma !”

Témoignages

Jean-Claude Lebrun, Caen (Calvados) : “Mon chat de SDF est devenu une star de cinéma !”

Publié le 10 mars 2019

Chaussette, 4 ans, était à l’origine un matou qui vivait avec un sans-abri dans la rue. Recueilli par son nouveau maître de 54 ans, un menuisier-plaquiste en réinsertion, il joue maintenant les vedettes dans un film.

«Je l’ai récupéré à l’âge de 9 mois. Il vivait alors dans la rue avec son maître qui me l’a confié car il devait se faire hospitaliser. J’ai tout de suite adoré Chaussette, qui porte ce nom à cause de ses petites pattes toutes blanches qui ont l’air de chaussettes immaculées ! Aujourd’hui, je le surnomme affectueusement Gros sac car il pèse sûrement plus de 6 kg !

Quand on vit seul dans un F2 d’une HLM comme moi, cela fait du bien d’avoir un animal familier, doux et tendre, à ses côtés. Une compagnie précieuse. Il faut voir la fête qu’il me fait le soir quand je rentre du boulot : il pose alors ses deux pattes sur mon épaule et cherche à attirer mon attention. C’est alors qu’il me fait un bisou sur le nez avec sa langue. Quelle tendresse !

Lorsque je le sors dans la rue, mon chat est la star du quartier. D’abord parce que je lui ai appris à marcher avec une laisse et un harnais, comme un petit toutou finalement. Et quand il ne trottine pas à mes pieds, il se hisse sur mon épaule et trône là-haut en admirant le paysage alentour. Les passants l’abordent. C’est sa position préférée. J’en suis bien fier…

En juin 2017, Chaussette a été sélectionné pour figurer dans le calendrier de l’association des Gamelles pleines, qui me fournit gracieusement 3 kg de croquettes par semaine pour le nourrir.

En plus des maraudes, l’association propose aussi, une fois par an, une journée bien-être où des barbiers, coiffeurs et toiletteurs prennent soin des sans-abri et de leurs compagnons à poils. Un photographe est alors présent pour faire des portraits pour le calendrier qui est vendu au profit de l’association.

Et c’est justement grâce au calendrier 2018 que Chaussette a été repéré par un dresseur animalier pour le cinéma. Ce dresseur recherchait un matou calme, posé, très à l’aise à l’extérieur et surtout pas effrayé par le bruit. Chaussette est en plus d’une beauté à tomber par terre. Le marché a été conclu : j’ai gagné 200 euros pour une journée de tournage dans la banlieue de Rouen.

J’ai bien entendu accompagné mon chat sur les lieux du film et j’ai le sentiment qu’il s’est très bien comporté lors des plans-séquences de ce film animalier qui devrait sortir au printemps.

Un chat, ça ne se commande pas comme ça. Donc, je ne lui avais rien donné à manger la veille et le soigneur lui a installé de la pâtée dans un coin, afin qu’il se déplace dans la bonne direction.

L’expérience lui a plu, et moi, cela m’a permis d’avoir une petite rétribution… C’était un coup de chance, un coup de projecteur sur nous deux ! »

Alicia COMET

À découvrir

Sur le même thème