France Dimanche > Témoignages > "La 2 CV m'a fait dire adieu à ma retraite !"

Témoignages

"La 2 CV m'a fait dire adieu à ma retraite !"

Publié le 4 mai 2011

"J'ai 63 ans et suis censé être retraité depuis que j'ai arrêté mon activité d'ambulancier il y a trois ans. Finalement, je profite de ma nouvelle situation pour me consacrer à ma passion de toujours : les 2 CV. Quand j'ai annoncé à ma femme que je voulais ouvrir un garage de rénovation de la 2 CV, elle était perplexe. Elle m'a dit que c'était une drôle d'idée. Moi je ne trouve pas, je pense que dans la vie, il faut aller au bout de ses envies.

Or je suis fou de cette voiture depuis l'âge de 20 ans. Dès que je peux me balader, je roule en 2 CV. Le Morvan est un région vallonnée, avec des lacs et des forêts, qui se prête magnifiquement à la deux pattes (surnom de la 2 CV, ndlr). D'ailleurs, il y a beaucoup de rallyes touristiques dans la région. Avallon est située en plein cœur de la Bourgogne et la basilique de Vezelay n'est qu'à 16 kilomètres.

Depuis plusieurs années, moi et d'autres amoureux de 2 CV, nous constations qu'il y avait de gros problèmes pour trouver les pièces détachées de cette voiture mythique. J'ai commencé à chercher par moi-même. Puis j'ai investi dans la restauration. Aujourd'hui, c'est devenu une activité à temps plein et j'ai créé ma société “2 CV Services“.

Il faut savoir qu'après l'arrêt de la production de la voiture en 1990, Citroën avait abandonné la construction des pièces détachées. On se débrouillait comme on pouvait. Heureusement il y a une dizaine d'années, un gros constructeur a racheté des presses et des moules pour pièces et châssis et nous n'avons plus de difficultés d'approvisionnement.

Moi-même, j'ai quatre 2 CV d'époques différentes, de la 375 cm3 du début des années 50, au dernier modèle sorti en 1990, une 602 cm3. Il existe une quantité de modèles différents : des séries limitées comme la plus connue, la Charleston ou encore la Dolly avec des couleurs différentes sur la caisse et les ailes. Pour le premier modèle dans les années 50, on avait le choix entre le gris ou... le gris. Dans les années 60 on a vu arriver les premières 2 CV en couleur avec du bleu, du jaune ou du vert. Et puis les couleurs “flashy“ ont débarqué dans les années 70 avec le orange Ténéré (mandarine), le vert Tuilerie et le vert jade et même le rouge Vallelunga.

M'occuper de mes 2 CV est une passion. Et la passion maintient en forme ! C'est une voiture qui bénéficie d'un grand engouement auprès des jeunes et des moins jeunes. La plupart de mes clients ont entre 50 et 60 ans. Ce que je n'avais pas prévu, c'est que ça devienne un vrai travail ! Nous sommes ouverts cinq jours sur sept, comme un commerce traditionnel.

Mais ça ne me gêne pas d'être si occupé. Je ne regrette pas du tout, au contraire ! Depuis que j'ai commencé à la fin de l'année 2009, les commandes affluent toujours plus. J'en suis à sept mois de délais et les clients n'y voient pas d'inconvénients. Par exemple, si quelqu'un me demande une voiture pour cet été, c'est déjà trop tard ! Au début, je sous-traitais certains travaux. Mais je viens d'embaucher un mécanicien à temps plein et maintenant nous sommes deux. Donc, je crée des emplois ! Devant la forte demande, j'ai aussi dû délocaliser mon garage. Je dispose dorénavant de 300 m2 couverts et 600 m2 de cour privative pour entreposer et exposer les voitures.

Qu'en pensent mes enfants ? Ma fille aînée de 38 ans trouve ça un peu ringard. Mais ma cadette, qui va fêter ses 16 ans au mois de juin, adore les 2 CV. J'ai d'ailleurs déjà prévu de lui faire la conduite accompagnée... en 2 CV bien sûr. Pour l'instant tout se passe bien, mais peut-être que dans cinq ou six ans je passerai la main... A quelqu'un de ma famille, ça me ferait plaisir."

Mail : 2cvservices@orange.fr
Tél. : 03.86.51.26.56.

Propos recueilli par Benoît Franquebalme

À découvrir

Sur le même thème