France Dimanche > Témoignages > Laurent Dimitri Richier : « Je vois le meurtre d'un chef d'état européen »

Témoignages

Laurent Dimitri Richier : « Je vois le meurtre d'un chef d'état européen »

Publié le 21 décembre 2018

laurent-dimitri-richier

A l’approche de la nouvelle année, le voyant Laurent Dimitri Richier nous livre ses prédictions pour 2019. Son mot d’ordre est clair : la France est en alerte rouge.

Guerre civile, attentats, catastrophes naturelles et affaires judiciaires… L’année 2019 s’annonce agitée selon Laurent Dimitri Richier. Voyant depuis de nombreuses années, cet ancien animateur radio prédit l’avenir grâce aux paroles que lui soufflent les anges et aux cartes de tarot.

Son don, il le tire des épreuves traumatisantes qu’il a traversées. Après avoir retrouvé la dépouille de son père sur la tombe de son frère et avoir survécu à une méningite virale quand il était enfant, le quinquagénaire a trouvé le chemin de ce qu’il appelle « l’inspiration ».

Depuis, ce père de trois enfants tire les cartes à titre gracieux par peur d’être un jour privé de son pouvoir…

Aujourd’hui, il l’affirme : ses prédications se réalisent à 90%.

Rencontre avec le messager des anges.

France Dimanche : Quels événements, qui se sont effectivement réalisés, aviez-vous prédit ?

Laurent Richier : Mes prédictions se réalisent à 90%. Dès octobre, je décelais une fin d’année sous-tension. En septembre dernier, les êtres de lumière m’avaient déjà soufflé qu’il y aurait des attaques ciblées en France. Récemment, j’avais également alerté sur une possible tentative d’assassinat d’un président de la République. À Charleville-Mézières [dans les Ardennes, Ndlr.], on sait désormais qu’Emmanuel Macron l’a échappé de peu [un projet d’attentat contre le Président a été déjoué début novembre, ndlr.]. J’avais annoncé de fortes intempéries. Les inondations dans l’Aude sont venues confirmer mes dires. Peu après avoir découvert mon don, j’avais également tiré les cartes pour une amie qui était mariée. Je lui avais affirmé qu’elle voyait quelqu’un : un petit, trapus que je voyais piquer. Elle me disait : « Non, non, non ». Quelques temps après, j’ai appris qu’elle était partie avec un autre homme petit, trapu et qui était tatoueur.


FD : Quelles sont vos prédictions pour la France en 2019 ?

LR : 2019, c’est une année qui va être charnière. Dans quelques temps, je vois que certaines personnes parviendront à mettre une affaire judiciaire sur le dos de Cyril Hanouna. Je vois également que Delphine Ernotte n’achèvera pas son mandat. La présidente de France Télévisions se fera sortir vers février et mars. Ce que je vois également pour les semaines à venir, c’est que notre pays va continuer à s’enliser. Le mouvement des gilets jaunes va s’empirer, mais d’un coup. Je dis attention aux manifestations. Oui, à la discussion. J’ai bien conscience qu’il y a des personnes qui ont du mal à joindre les deux bouts. Moi-même, je suis au RSA. Je dis simplement que les manifestations dans la rue, ce n’est pas bon. Le mouvement des gilets jaunes va s’organiser d’une autre manière qui sera bien plus terrible. Si cela ne s’arrête pas, il y aura une guerre civile en France. Les gens descendront dans les rues et on verra des scènes de guerre. J’insiste car, si cela continue, je décèle une guerre intra-muros entre les personnes issues de l’immigration, les étrangers et les Français. On sera gouverné par un manipulateur qui dirigera le pays dans le sang.

FD : Quelles sont vos prédictions pour l’avenir de l’Europe ?

LR : S’il y a guerre civile en Europe, elle pourrait déboucher sur une guerre mondiale éclair. C’est-à-dire que l’Europe va s’enliser à son tour. Ce qui va enflammer l’Europe pour commencer, c’est que la Russie va commencer à bouger. Il y aura un retournement de pouvoir. Je vois le meurtre d’un chef d’état européen.

FD : Peut-on s’attendre à de nouveaux attentats ?

LR : Oui, il y aura des attentats ciblés en France. En février ou mars, Paris sera touché. Dans le courant de l’année 2019, Lyon et Nancy le seront également. L’Espagne, l’Italie ainsi que l’Allemagne seront plus durement attaqués. Pour l’Allemagne, je vois ça en début d’année. Je ne peux donner de dates exactes car je suis voyant, mais pas prophète.

Julia NEUVILLE

À découvrir

Sur le même thème