France Dimanche > Témoignages > Laurent Richier : “Des entités me parlent de l’au-delà”

Témoignages

Laurent Richier : “Des entités me parlent de l’au-delà”

Publié le 5 mai 2021

Laurent Richier est un boucher de 56 ans qui mène une vie simple dans le nord de la France. Depuis son enfance, Laurent cultive pourtant un don hors du commun. Il communique avec l’au-delà. Rencontre avec le messager des “forces invisibles”.

France Dimanche : Laurent, comment vous est venu ce don ?

Laurent Richier : Ce don, ça me vient depuis tout gosse. Mon enfance a été difficile. J’ai eu une hospitalisation qui a duré deux ans, j’ai survécu à un accident de la route et puis un jour, j’ai retrouvé le corps de mon père sur la tombe de ma grand-mère et de mon frère. Bref, une enfance très éprouvante et puis j’ai eu mon premier flash. Je pense que c’est un peu à cause de tout ça. J’étais aussi enfant de cœur pendant sept ans, je servais les mariages, mais aussi les enterrements et beaucoup de personnes disparues sont venues me parler, me remercier de la messe. Je leur demandais si le petit Jésus existait et on ne me répondait pas, mais on me disait toujours que le bien, oui !



France Dimanche : Comment s’est manifesté votre don la première fois ?

Laurent Richier : Tout jeune, j’avais des prémonitions. Je faisais beaucoup de rêves. D’ailleurs, c’est étrange, depuis que je suis tout petit quand je rêve d’un train qui déraille, c’est synonyme de mort. Ça fait plusieurs jours que je me fais énormément de soucis et malheureusement aujourd’hui, je viens d’apprendre le décès de ma cousine. Mon premier souvenir, c'est une vieille dame qui m'a parlé. J'avais revé de sa mort et deux jours après, elle est venue me parler dans mes rêves. 

France Dimanche : Et aujourd’hui, comment ces messages vous parviennent ?

Laurent Richier : Je fais toujours ces rêves récurrents. Je tire les cartes aussi, mais pour moi ce n’est qu’un support aux messages que l’on m’envoie. Et puis je parle aussi avec des entités. Il existe un autre monde qui est bien plus beau que celui-ci.

France Dimanche : Pour que l'on comprenne bien, votre don s’exprime plutôt par des visions ou ce sont des gens qui vous parlent ?

Laurent Richier : J’ai des visions. Attention, je ne suis pas un fou. Je sens souvent qu’on me tape sur l’épaule, qu’on est à côté de moi et il y a parfois des ombres qui m'entourent. Ces ombres, je les vois et pour moi, ce sont des anges gardien, des personnes qui veulent m’avertir de quelque chose. C’est récurrent dans ma vie, ce sentiment. Par exemple, quand je rencontre quelqu’un pour la première fois, je peux vous dire comment est la personne et parfois s’en est même gênant parce qu’on est dans la vie des gens. Je sais ce qu’il se passe chez les personnes en face de moi, par exemple un amour mal vécu, je le sens.

France Dimanche : Comment vous vivez-vous cette situation ?

Laurent Richier : J’ai réussi à m’adapter à ça avec le temps mais je dois l’avouer, parfois ça me fait peur. J’ai par exemple une vision qui me terrifie : c’est la mort. Je sais que je ne vivrai pas vieux. Je ne crains pas du tout de la mort mais c’est cette vision-là qui m'effraie le plus et je l’appréhende.

France Dimanche : Pourquoi selon vous, possedez-vous ce don ?

Laurent Richier : J’ai l’impression d’une mission. Chaque être humain a une mission, vous comme moi. Cette mission-là, je dois l’accomplir et quand ce sera fait, je pourrai partir en toute sérénité. Je partirai dans un autre monde, un monde qui, je pense, est bien meilleur. Je crois aussi en la réincarnation. Les faits dans une vie antérieure se répercutent dans la vie actuelle. Vous payez vos vies précédentes. J’en suis persuadé parce que les entités me le disent à l’oreille.

France Dimanche : Justement, vous parlez de mission, qu’elle est précisément la vôtre ?

Laurent Richier : C’est d’aider les gens qui sont à côté de moi. De les réconforter aussi parce que je suis souvent avec des gens qui n’ont pas trop de chance dans la vie et j’essaie de les aider à passer des paliers. J’ai une seconde mission. depuis que j'ai fait un rêve avec la vierge Marie et l’archange Gabriel, en 2017. Elle était habillée avec un apparat quadrillé et lui avec son épée. Ils m’ont averti d’un énorme problème mondial. Je me suis dit : ‘ Ce n’est qu’un rêve, je fabule ! ’ et quand je me suis rappelé ce qu’ils m’ont dit, ils m’avertissaient qu’un grave problème mondial viendrait de la Chine et que tous les pays du monde seraient touchés et malheureusement ça s’est passé l’année dernière.

France Dimanche : Quelles sont vos prédictions pour les mois à venir ?

Laurent Richier : Le monde est en alerte rouge. Les cinq années à venir seront très sombres pour l’humanité. Mais on peut remédier à ça ! L’homme détient son destin entre ses mains, c’est à lui de changer les choses pour que tout aille mieux. Aujourd’hui, c’est une alerte rouge. Nous pouvons encore éviter le pire, il faut que tout le monde se tienne la main pour les cinq années à venir. Sinon mois de mai sera le début d’une nouvelle vie pour chacun d’entre nous. Par la suite, les prémices d’énormes manifestations se feront ressentir et on ne pourra plus arrêter la machine. Un tremblement de terre en Espagne sonnera le début des problèmes. En Allemagne, le national-socialisme grandira et la Belgique subira une montée de l’extrême droite.

France Dimanche : Et plus particulièrement pour la France ?

Laurent Richier : Un homme dur et sans scrupules commandera la France. L’armée prendra le pouvoir. Je vois le feu dans plusieurs villes de France. Il y aura une guerre entre les Français et les jeunes de cité. Plusieurs policiers perdront la vie dans des débordements avec les banlieues, l’exécutif sera débordé par les émeutes grandissantes. Je vois du noir partout, mais je le dis, l’être humain peut changer son destin ! Je vois aussi un problème d’eau, un grave problème d’eau. Les élections présidentielles ne se feront pas à la bonne date. Il y aura des discussions entre les élus, le peuple et l’armée et je peux vous dire que l’armée ne va pas apaiser les choses. Ce n’est vraiment pas très bon si la personne que je vois à la tête de la France y parvient. 

France Dimanche : Voyez-vous d’autres bouleversements ?

Laurent Richier : Il y aura un attentat en Allemagne. Les Pays-Bas seront la cible des soldats du mal. Les peuples seront en ébullition. Je vois la Chine encore une fois avoir des tensions avec les Etats-Unis, je parlerai même d’une guerre éclair si l’Homme ne change pas. Je l’ai vu dans les cartes et les entités me l’ont confirmé. Le virus va être endigué mais, en 2023, il y aura un virus bien plus mortel et bien plus virulent dans le monde et il n’aura rien d’accidentel. Je pense que ça pourrait venir d’une guerre bactériologique. La France ne sera pas touchée, mais les pays d’Afrique vont beaucoup souffrir. Il faut aider ces pays-là ! Aux Etats-Unis, il y aura des manifestations pour libérer le policier qui a tué Georges Floyd. Le président ne finira pas son mandat, il va mourir d’une mort mystérieuse, mais quelqu’un de bien va le remplacer.

France Dimanche : Qui sont les entités qui vous parlent ?

Laurent Richier : Ce sont des gens que je ne connais pas spécialement, ce sont des anges, ce sont des gens qui ne veulent que du bien pour nous, ce sont des êtres de lumière. Et je sais que de plus en plus de Français croient aux anges et ils ont bien raison.

France Dimanche : Il y a aussi des célébrités dans vos contacts avec l'au-delà ?

Laurent Richier : Oui, des gens comme Serge Gainsbourg, Mike Brant, François Mitterrand. D’ailleurs, il est clair, net et précis, l'ex-président ne me parle que de détérioration du monde entier et d’une crise économique sans pareille. À chaque fois que je parle avec lui, c’est le mot "détérioration" qui ressort. Dalida m'a aussi beaucoup parlé de son suicide, la vie devenait de plus en plus infernale. Elle a vécu des moments trop durs, beaucoup de gens la prenaient pour une idiote et ont profité d’elle. C’est pour ça qu’elle est partie, pas parce qu’elle avait moins de succès. 

France Dimanche : Vos prédictions paraissent angoissantes. Avez vous tout de même de bonnes nouvelles à annoncer ?

Laurent Richier : Ca ira mieux, ne vous inquietez pas, les ténèbres perdent toujours face à la lumière...

Andréa Meyer

À découvrir