France Dimanche > Témoignages > Laurent : “Un anniversaire mémorable pour mon fils Kevin, autiste !”

Témoignages

Laurent : “Un anniversaire mémorable pour mon fils Kevin, autiste !”

Publié le 15 octobre 2017

Ce papa cuisinier ne savait pas qu’il aurait un tel succès en lançant cet été 
un appel sur Facebook pour que son fils Kevin, autiste, ne soit pas tout seul le jour de ses 11 ans !

Laurent Bordet, Grenoble (Isère)


Cadeaux, dessins et lettres ont déferlé en masse dans sa boîte aux lettres… «Nous ne sommes pas près d’oublier le 11e anniversaire de Kevin, cet été. Il restera même à jamais gravé dans nos mémoires.

L’autisme de mon fils a été diagnostiqué lorsqu’il avait 18 mois. Comme il n’a pas beaucoup d’amis en classe, j’ai eu l’idée de créer une association, “Le monde de Kevin”, pour solliciter les gens afin qu’ils célèbrent son anniversaire. Et le 6 août, j’ai posté le message suivant sur Facebook : “Vous vous en doutez, quand on est autiste, on n’a pas beaucoup de contacts, ni d’amis. J’aimerais vous demander un petit geste, une carte, un dessin pour l’anniversaire de Kevin, le 17 août. Il serait si heureux si quelqu’un pensait à lui pour ses 11 ans…”

Je ne m’attendais pas à l’élan de générosité que cela a suscité. Mon appel a été relayé sur Twitter et, en un seul jour, j’avais déjà récolté 22 000 tweets. À ce jour, nous avons reçu 10.448 courriers et 342 colis, en provenance de 72 pays différents. Incroyable !

Un mois après l'anniversaire de Kevin, les courriers continuent d'affluer dans la boîte aux lettres
Un mois après l'anniversaire de Kevin, les courriers continuent d'affluer dans la boîte aux lettres

Chaud au cœur

De nombreuses lettres contiennent des messages de soutien, des encouragements, des portraits de Kevin au crayon, quelques chèques aussi… Chaque matin, on colle dans une dizaine de classeurs tous ces messages et ces dessins qui proviennent de jeunes enfants et même d’une mamie de 88 ans. Un petit garçon a même glissé une pièce de 2 euros dans son enveloppe pour que Kevin puisse s’acheter ses bonbons préférés.

Il y a aussi des bracelets, des porte-clés, des stylos, un tee-shirt à son effigie. Merveilleux ! Certaines lettres m’ont ému car elles sont écrites par des parents dont l’enfant a le même problème et qui me remercient de mettre en avant l’autisme et de parler de ce handicap si lourd à porter au quotidien.

Nous avons même reçu une photo dédicacée du président Macron avec un message personnel à l’intention de Kevin. Notre postier a littéralement été submergé pendant cinq jours. La fourgonnette de la Poste livrait chaque matin des centaines de courriers, des dizaines de colis que nous n’avons pu encore tous ouvrir.

Parmi les cadeaux envoyés, on trouve des jouets, des voitures télécommandées, des Minions (qu’il adore !), des peluches, des maillots de foot dédicacés par des joueurs de Marseille, de Paris, Orléans… L’équipe de rugby de Grenoble nous a envoyé une écharpe, une casquette et un poster signé par tous les équipiers. Kevin était super content. Il y a aussi des dizaines de jeux vidéo, des CD, des DVD, des livres, des vêtements. Notre appartement est envahi. Trop beau cette invasion de cadeaux !

Jusqu’ici, nous avons décacheté environ 7.000 enveloppes et il nous en reste encore beaucoup à ouvrir ! Un boulot à part entière. Cela fait chaud au cœur. On se sent moins seul, plus soutenu. Car Kevin est autiste mais il est aussi noir (il vient d’Éthiopie ; nous l’avons adopté quand il avait quelques mois) et, à Grenoble, on vit le racisme au quotidien. En plus, il est handicapé… On cumule. En fait, cela fait onze ans que l’on galère pour tenter de trouver une solution pour lui.

Kevin et son père Laurent lors de son anniversaire dans le jardin de leur résidence à Grenoble.
Kevin et son père Laurent lors de son anniversaire dans le jardin de leur résidence à Grenoble.

“Merci”

Je souhaite remercier tous ces gentils bienfaiteurs mais je ne peux leur répondre individuellement. J’ai donc réalisé une petite vidéo, que j’ai postée sur Facebook. Chaque cadeau reçu est également pris en photo avant d’être affiché sur le site de l’association. Un mois après son anniversaire, nous recevons encore une cinquantaine de lettres chaque jour et un ou deux colis. Je vais devoir trouver de la place chez nous pour tout garder. Je suis un papa très heureux.

Pour ses 12 ans l’an prochain, je n’ai encore rien prévu. On verra bien. Grâce à cette opération, je me suis fait de nouveaux amis un peu partout en France et je suis sûr qu’ils penseront à Kevin le 17 août 2018. En attendant, je viens d’adresser un courrier à madame Macron en sollicitant un entretien. Je sais qu’elle s’est engagée à faire progresser la prise en charge des autistes dans notre pays. J’espère qu’elle me recevra… »

Alicia Comet

À découvrir

Sur le même thème