France Dimanche > Témoignages > « Mon inoubliable mariage à Buckingham... »

Témoignages

« Mon inoubliable mariage à Buckingham... »

Publié le 31 mai 2011

« Vendredi 29 avril, c'est le grand jour, je suis à Buckingham Palace, Kate rayonne dans sa robe blanche et moi, je souris à la foule. Nombreux sont ceux qui me prennent en photo et certains me demandent des autographes... Ce que j'accepte avec joie. Si on m'avait dit un jour j'assisterai au mariage de l'héritier de la couronne d'Angleterre, je ne l'aurais pas cru ! Car il va de soi que je n'ai rien à voir avec la famille Windsor, moi, petit français de la région parisienne.

Je dois ma présence à ce mariage du siècle à un concours européen de sosie de Kate et William, organisé par une compagne aérienne. J'ai gagné ce séjour à Londres pour participer à la finale. Dès mon arrivée, des gens m'ont pris en photo devant Buckingham. J'ai ensuite participé à la finale du concours mercredi matin ; sans surprise, c'est un sosie officiel anglais qui l'a remporté.

Le vendredi, nous nous sommes rendus au mariage de Kate et William et là, les gens m'ont à nouveau pris en photo. Je me suis prêté au jeu tout le long car je trouvais cela très sympathique et bon enfant. Il régnait dans toute la ville une ambiance de fête incroyable.

Nous nous sommes approchés de Buckingham et, par chance, nous sommes arrivés à proximité du palais. J'ai donc pu voir de près l'échange du baiser. C'était tellement romantique... Et puis Kate Middleton était magnifique. J'ai admiré sa robe, très belle, très pure. Si j'avais été le prince William, je l'aurais aussi épousée sans hésiter !

Cela fait environ trois ans que l'on me dit que je ressemble beaucoup au prince William d'Angleterre. Pour tout avouer, cela a démarré lorsque j'ai commencé à perdre mes cheveux... Mais à l'approche du mariage princier, le phénomène a pris une ampleur incroyable. Il y a quelques mois, lors d'une soirée en boîte de nuit à Tours, on m'a demandé pour la première fois de me prendre en photo. Et depuis, régulièrement, le gens veulent se faire tirer le portrait avec moi dans la rue. Je prends ça comme un jeu car je sais que ça ne durera pas.

Ce qui est amusant, c'est que malgré ma physionomie british et mon prénom aux consonnances anglo-saxonnes, je n'ai aucune origine britannique ! En revanche, j'aime beaucoup ce pays, leur âme festive, leur sens de l'accueil, leurs petits déjeuners, leur culture du sport... D'ailleurs, je tente en ce moment de décrocher des billets pour assister aux JO de Londres l'année prochaine. Et pour couronner le tout, je suis entraîneur de hockey sur gazon de profession en banlieue parisienne : un sport typiquement british. C'est une joueuse de mon équipe qui m'a dit qu'une compagnie aérienne organisait un concours de sosie du Prince William. Je me suis inscrit pour le fun et finalement, à ma grande surprise, j'ai été selectionné pour la finale européenne et j'ai gagné un voyage à Londres, grâce auquel j'ai pu assister au mariage de William et Kate. Je suis ravi de cette expérience et surtout je prends vraiment comme un compliment l'idée de ressembler à ce prince. »

Propos recueilli par Marie Godfrain

À découvrir

Sur le même thème